La Belle américaine (1961) Robert Dhéry

Pays de productionFrance
Sortie en France29 septembre 1961
Procédé image35 mm - NB
Durée98 mn
>> Rechercher "La Belle américaine" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRobert Dhéry
Assistant réalisateurTony Aboyantz
Assistant réalisateurMaurice Frydland
ScénaristePierre Tchernia
ScénaristeRobert Dhéry
DialoguisteAlfred Adam
Société de production C.C.F.C. - Compagnie Commerciale Française Cinématographique (Paris)
Société de production Le Film d'Art
Société de production Corflor (Paris)
Société de production Panorama Films (Paris)
Société de production Carlton Continental
ProducteurHenri Diamant-Berger
ProducteurMarcel Maurey
Directeur de productionWalter Rupp
Distributeur d'origine C.C.F.C. - Compagnie Commerciale Française Cinématographique (Paris)
Directeur de la photographieGhislain Cloquet
CadreurPierre Lhomme
Ingénieur du sonRobert Teisseire
Compositeur de la musique originaleGérard Calvi
DécorateurLucien Aguettand
Costumier Neel Couturepour Colette Brosset
CostumierMaggy Rouffpour Annie Ducaux et Eliane d'Almeida
MaquilleurBillie Bonnard
MonteurAlbert Jurgenson
ScriptAnnie Maurel
RégisseurLouis Manella
Photographe de plateauJacques Vauclair

générique artistique

Robert Dhéry(Marcel Perrignon)
Colette Brosset(Paulette Perrignon)
Alfred Adam(Alfred)
Annie Ducaux(Madame Lucanzas)
Eliane d' Almeida(Simone)
Louis de Funès(le contremaître et le commissaire)
Bernard Lavalette(le ministre)
Michel Serrault(Chauveau)
Bernard Dhéran(Monsieur Jean)
Christian Marin(Pierrot)
Catherine Sola(Isabelle)
Jacques Fabbri(le gros)
Hélène Dieudonné(la Mémée)
Gilberte Géniat(Madame Zoutin)
Dominique Maurin(Jojo)
Jean Lefebvre(le caissier)
Pierre Tchernia(le speaker)
Jacques Legras(Riri)
Claude Piéplu(le notaire)
Robert Rollis(Maurice, dit Le Lapin)
Jean Richard(le serrurier)
Jacques Charrier(l'automobiliste)
Pierre Dac(le colonel)
Roger Pierre(le snob)
Jean-Marc Thibault(l'invité efféminé)
Jean Carmet(le voleur)
Christian Duvaleix(le curé)
Robert Burnier(Houche)
Guy Grosso(Chicanzat, un expert)
Didier Daix(Bernapied, un expert)
Maurice Gardett(Grougnache)
Jacques Balutin(Balutin)
Marthe Serres(Berthe)
Françoise Alban(l'organisatrice du concours d'élégance)
André Zibral(le présentateur du concours d'élégance)
Philippe Dumat(l'employé de la station service)
André Badin(Moret, le directeur de la station service)
Jean Gras(l'anti-Américains)
Max Favalelli(l'ambassadeur)
Denise Kerny(la femme du serrurier)
René Sarvil(le marinier)
Bruno Balp(le garagiste)
Robert Destain(l'inspecteur)
René Lefèvre-Bel(l'appariteur de l'ambassade)
Fernand Guiot(le journaliste)
Michel Modo(l'ouvrier russe)
Frank Daubray(le CRS)
Nono Zammit(le pompiste)
Jacques Denoël(le secrétaire)
Paul Bisciglia(l'homme au triporteur)
Jean Degrave(un invité au cocktail)
Georges Billy(un invité au cocktail)
Roland Malet(un invité au cocktail)
Andrès(le majordome de Madame Lucanzas)
René Aranda(un maître d'hôtel)
Jean Sylvain(un huissier de l'ambassade)
Marc Arian(un huissier de l'ambassade)
Jean Blancheur(Jérôme, le chauffeur)
Adrien Cayla-Legrand(un employé de l'usine)
Sophie Destain(Sophie)
Lucien Frégis(un agent devant l'ambassade)
Gérard Hernandez(l'agent Gruault)
Maurice Magalon(un agent)
Raymond Pierson(un agent)
Pierre Vaudier(un automobiliste)
René Hell
Brigitte Peynaud

Bibliographie

Synopsis

Marcel est détubeur à l'usine. Toute la journée, il fabrique des petites machines avec une grosse machine mais, le soir, il rêve d'avoir sa propre machine à bricoler. Justement, Alfred veut vendre sa moto. Avant de retrouver Paulette, on discute ferme au « rendez-vous des copains » mais l'enjeu ne vaut pas un clou : pour 500 frs, on doit trouver mieux et Marcel consulte les petites annonces. Le lendemain, tout le quartier de l'Impasse est en émoi, Marcel débarque triomphalement avec une énorme voiture américaine, soldée d'urgence pour des raisons mystérieuses. L'heureux propriétaire a eu tout juste assez d'essence pour la ramener. Il va falloir se cotiser pour que tous les copains puissent faire un tour d'honneur à bord de cette merveille qui dévore le carburant. Et qui dévore toute la vie de Marcel qui a perdu son emploi à l'usine et est amené à rencontrer des gens de plus en plus importants. Jusqu'au ministre lui-même au côté duquel il vient inaugurer une nouvelle « machine à faire des machines » dans sa propre usine. Paulette non plus n'échappe pas aux obligations que la belle américaine lui inflige et le concours d'élégance ne se termine pas forcément à son avantage. Après une série d'inconvénients très variés et des plus imprévus, Maicel va être amené à se séparer de cette encombrante merveille, mais les copains sont là pour essayer de trouver une solution, et le quartier, qui a vécu par elle des jours bien agités, trouvera le moyen de la rendre plus calme et même serviable.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 12 juin 1961
Fin : 12 août 1961

Lieux de tournage