Drôle de noce (1951) Léo Joannon

Pays de productionFrance
Sortie en France 1952
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Drôle de noce" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLéo Joannon
ScénaristeJean Lévitte
ScénaristeLéo Joannon
DialoguisteJean Lévitte
DialoguisteLéo Joannon
Société de production Les Productions R.J. de Venloo
ProducteurLéo Joannon
ProducteurRoger de Venloo
Directeur de la photographieVictor Arménise
Ingénieur du sonRobert Teisseire
Compositeur de la musique originaleGeorges Van Parys
DécorateurEmile Alex
MaquilleurMichèle Péguéro
MonteurMonique Isnardon
MonteurRobert Isnardon
ScriptMadeleine Longue
RégisseurAndré Hoss
Photographe de plateauRaymond Bègue

générique artistique

Julien Carette(Barbezat)
Magali de Vendeuil(Marie)
Jean Richard(Joseph)
Mary Marquet(Mme Aglaë)
Simone Bessy(Mme Lebourcier)
Paul Barge
Georges Bever
René Blancard(M. Victor)
Jean Carmet(Paullaud)
Paul Demange
Jacques Denoël(garçon d'honneur)
Liliane Ernout(Mlle Odette)
Claire Gérard
Guy Henry
Stéphane Henry
Paule Launay
Yvonne Legeay
Charles Lemontier(M. Désiré)
Palmyre Levasseur(la concierge)
Yette Lucas
Mag-Avril
Colette Mareuil(invitée)
Maximilienne(la veuve Cornil)
Albert Michel(le fils Cornil)
Germaine Michel(Mme Barbezat)
Emile Mylo
Claire Olivier(Mme Désirée)
Félix Oudart(le brigadier Grosbois)
Colette Régis
Rivers Cadet
Robert Rollis
Germaine Stainval
Jean Tielment(le receveur)

Bibliographie

Synopsis

Les époux Julien Berbezat, concierges, ont une fille, Marie, pour qui le respect de la parole donnée est sacré. C'est la raison pour laquelle elle repousse les riches prétendants dont l'attitude en affaires laisse à désirer. Un garçon boucher, Joseph, est peut-être encore plus scrupuleux que Marie. S'étant mutuellement appréciés, Marie et Joseph décident de se marier. Julien promet le mobilier et un magnifique matelas de première qualité. Mais le jour du mariage, le matelas n'est pas prêt. Julien préfère manquer la mairie et même l'Eglise pour faire activer les travaux. Hélas ! l'augmentation du prix du banquet contraint Julien à donner le fameux matelas en gage. Mais son gendre l'apprend et le pauvre Julien entreprend de le récupérer. Il y parviendra, pour l'honneur des Berbezat, malgré la police, les gangsters et les fauves échappés dans Paris, et tout se terminera au mieux.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation