Le Miracle des loups (1961) André Hunebelle

Pays de productionFrance ; Italie
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Miracle des loups" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAndré Hunebelle
Auteur de l'oeuvre originaleHenri Dupuy-Mazuel
DialoguisteJean Halain
Société de production P.A.C. - Production Artistique et Cinématographique
Société de production Da. Ma. Cinematografica (Roma)
Société de production S.N.P.C. - Société Nouvelle Pathé Cinéma
ProducteurAndré Hunebelle
Directeur de productionPaul Cadéac
Directeur de la photographieMarcel Grignon
Ingénieur du sonRené-Christian Forget
Compositeur de la musique originaleJean Marion
DécorateurGeorges Lévy
CostumierMireille Leydet
MonteurJean Feyte

générique artistique

Jean Marais(Robert de Neuville)
Rosanna Schiaffino(Jeanne de Beauvais)
Roger Hanin(Charles le Téméraire)
Jean-Louis Barrault(Louis XI)
Louis Arbessier(Hesselin)
Paul Préboist
Raphaël Albert-Lambert(le favori du Téméraire)
Annie Anderson(Marguerite)
Raoul Billerey
Paul Bonifas(le médecin du Roi)
Charles Bouillaud
Robert Dalban
Guy Delorme(Le comte de Sénac)
Guy Henry
Benoîte Lab
Jean Lanier
Georges Lycan(Sire de Gavray)
Jean Marchat(l'évêque)
Pierre-Jacques Moncorbier
Georges Montant
Bernard Musson
Pierre Palfray(Mathieu)
René Roussel
Jacques Seiler
Roger Van Mullem

Bibliographie

Synopsis

Irrité par le refus de Louis XI de lui accorder la main de la Comtesse Jeanne de Beauvais, filleule du roi, le Duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, n'hésite pas à enlever la Comtesse et à accuser le Chevalier Robert de Neuville de ce forfait. Le Roi, étant persuadé que Charles dit la vérité, jette en prison son preux Chevalier. Libéré d'un dangereux ennemi, le Duc de Bourgogne va pouvoir entraîner le souverain dans le traquenard qu'il lui a préparé à Péronne. Il ignore que Robert de Neuville s'est échappé, qu'il a retrouvé la trace de Jeanne de Beauvais et qu'il est en possession de documents prouvant la félonie du Téméraire. Le perfide Duc, accusé en Salle du Conseil par Neuville de vouloir détrôner le roi, à court d'arguments, accuse Jeanne de sorcellerie, car des hommes de sa garde l'ont vue en pleine forêt protégée par une meute de loups. Pour l'affront causé au roi et à sa filleule, Robert de Neuville demande « le Jugement de Dieu ». Un furieux combat l'oppose à un allié du Téméraire, le Comte de Sénac. La mort de celui-ci innocente Louis XI. Ce qui permet à Robert de Neuville de demander à son souverain la main de celle qu'il a sauvée.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation