La Petite vertu (1967) Serge Korber

Pays de productionFrance
Sortie en France 1968
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "La Petite vertu" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurSerge Korber
Auteur de l'oeuvre originaleJames Hadley Chase
DialoguisteMichel Audiard
Directeur de productionIrénée Leriche
Directeur de productionRobert Sussfeld
Directeur de la photographieJean Rabier
Ingénieur du sonGuy Villette
Compositeur de la musique originaleGeorges Delerue
Compositeur de la musique originaleJean-Claude Massoulier
DécorateurRobert Luchaire
MonteurMarie-Claire Korber

générique artistique

Jacques Perrin(Ferdinand)
Pierre Brasseur(Polnik)
Dany Carrel(Claire)
Robert Hossein(Brady)
Cécile Vassort(Janine)
Robert Dalban
Alfred Adam(l'homme du bar)
Roger Bontemps(un type au bar)
Jacques Cathy(le maire)
Christian Duroc(photo stoppeur)
Xavier Fonty(photo stoppeur)
Raymond Gérôme(Lorenzi)
Gisèle Grandpré(la femme du bar)
Bernard Letrou(le garagiste)
Micheline Luccioni(Doris)
Jean-Claude Massoulier(Hubert)
Jacques Préboist(l'agent de police)
Pierre Richard(Théo)
Yvon Sarray(le gérant)
Philippe Vallauris(le barman)
Dominique Zardi(Lescure)

Bibliographie

Synopsis

Fred, jeune reporter photographe, rencontre un jour dans un bar une jolie fille, Claire, voleuse à la tire, dont il s'éprend. Elle le séduit, il voudrait bien la connaître, mais il lui semble qu'elle le fuit. Peu de temps après, un soir, la voyant passer, élégante, au bras d'un homme, il les photographie rapidement, mais il se fait alors assommer par un inconnu qui lui vole sa pellicule. Conduit à l'hôpital, interrogé par un inspecteur de police, Fred ne veut rien révéler de cette singulière histoire, et ne veut surtout pas incriminer Claire. De retour chez lui. Fred reçoit la visite de Claire, émue par son silence devant l'enquête poltclère. Elle lui avoue être dominée par un certain Brady (celui au bras duquel Fred l'a vue le soir où il l'a photographiée), personnage cynique qui l'a tirée de la misère, lui a appris son métier de voleuse et la tient sévèrement sous sa coupe. Fred persuade Claire de quitter cette vie dangereuse et, sans issue. Tous les deux décident de « démarrer ensemble », de « repartir d'un pied nouveau ». Claire sou-halte faire de la photo publicitaire avec Fred et devient son modèle. Mais soudain surgit un inspecteur de police, revenant interroger Fred. Un porte-cigarette en or offert par Claire, objet volé et soigneusement identifié, que sort innocemment Fred est une preuve indiscutable de la culpabilité de Claire. Elle est condamnée à un an de prison, purge sa peine et ne dénonce pas le vrai coupable, ce Brady qui la terrorise. Quand elle sort de prison, Fred est là qui l'attend. Peu à peu, il lui fait reprendre goût à la vie. Ils décident de se marier. Claire fait plus ample connaissance avec Kerman, le patron de Fred. Bill lui propose de travailler dans ses cabarets et monte un numéro sensationnel : elle chante et en même temps dérobe au public des bijoux, portefeuilles, montres, qu'elle restitue la chanson finie. Claire,, habituée au luxe, reprend des habitudes de vie fastueuse. C'est alors que reparaît Brady, son mauvais génie, et son premier mari. qui exige quatre vingt pour cent des sommes confortables que gagne Claire, sinon il révélera qu'elle est bigame. Voulant tout cacher Fred, Claire abat d'une balle de revolver celui qui veut lui ravir son bonheur.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 24 juillet 1967
Fin : 16 septembre 1967