Sur un arbre perché (1970) Serge Korber

Pays de productionFrance
Sortie en France14 avril 1971
Durée85 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Sur un arbre perché" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurSerge Korber
Assistant réalisateurBernard Guillou
Assistant réalisateurHenri Helman
ScénaristePierre Roustang
AdaptateurJean Halain
AdaptateurSerge Korber
DialoguisteJean Halain
Société de production Lira Films (Paris)
Société de production SNC - Société Nouvelle de Cinématographie
Société de production COMACICO - Compagnie Africaine Cinématographique et Commerciale (Paris)
Producteur associéMaurice Jacquin
Directeur de productionRalph Baum
Distributeur d'origine SNC - Société Nouvelle de Cinématographie
Distributeur d'origine Imperia Films
Directeur de la photographieEdmond Séchan
CadreurDaniel Vogel
Ingénieur du sonRené-Christian Forget
MixeurAlex Pront
Compositeur de la musique originaleAlain Goraguer
DécorateurRino Mondellini
MonteurMarie-Claire Korber
ScriptAnnie Maurel
RégisseurAndré Hoss
RégisseurRené Brun
RégisseurAlex Mainery
Photographe de plateauRoger Corbeau

générique artistique

Louis de Funès(Henri Roubier)
Geraldine Chaplin(Madame Muller)
Olivier de Funès(le jeune homme)
Alice Sapritch(Lucienne Rouvin)
Hans Meyer(Muller)
Fernand Berset(l'interlocuteur TV)
Jean-Jacques Delbo(le yachtman)
Daniel Bellus(l'alpiniste)
Roland Armontel(le père Jean-Marie)
Charles Bayard(Lejeune)
Franco Volpi(Mazzini)
Fernand Sardou(l'adjudant-chef)
Pascal Mazzotti(speaker TV)
Jean Panisse(le brigadier)
Fransined(le cafetier)
Paul Préboist(le radio-reporter)
Jean Hébey(le reporter TV)
Edouard Francomme
Jean Toscan
Hubert Lassiat
Danielle Durou
Pascal Mazzoti
Darsac

Bibliographie

Synopsis

Henri Roubier, P.D.G., businessman à l'honneteté suspecte, célèbre par son autobiographie « Je me suis fait sout seul », revient d'Italie où il a traité incognito l'affaire du marché européen d'autoroutes, au nez et à la barbe de ses rivaux. Profitant d'un « bouchon » causé par la grève des routiers, un auto-stoppeur, puis une jeune femme en difficulté prennent place dans la voiture de l'industriel furieux et forcent celui-ci à se diriger vers Cassis. La nuit tombe. Exaspéré par les deux indésirables, Roubier manque un virage et la voiture se précipite dans le vide. Est-ce l'écrasement, la fin, la mort ?. Non pas ! L'auto s'est miraculeusement perchée sur un pin parasol, entre ciel et terre. Reprenant leurs esprits, les trois héros tentent, par tous les moyens, de s'en sortir, mais le moindre mouvement risque de rompre le fragile équilibre ! Après avoir cherché en vain à attirer l'attention d'un bateau, d'un avion, après avoir essayé, tout aussi vainement, de confectionner une échelle de corde avec leurs vêtements, mourant de soif et de faim, ils envoient une bouteille à la mer ! Les secours (maladroits) affluent, contrés, il est vrai, par les tentatives de sabotage d'un mari jaloux et les concurrents de Roubier, trop heureux de le savoir hors de course ! Les efforts conjugués de ces derniers conduiront les malheureux « naufragés de l'espace » sur une île déserte, où il leur faudra, à nouveau, lancer un S.O.S. !
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurFilm Office (Neuilly sur Seine)
DistributeurFilm Office (Neuilly sur Seine)
Annee1992
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée95 minutes

Exploitation