Le Tonnerre de Dieu (1965) Denys de La Patellière

Pays de productionFrance ; Italie ; République fédérale d'Allemagne
Sortie en France 1965
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Tonnerre de Dieu" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurDenys de La Patellière
Assistant réalisateurRoberto Bodegas
Assistant réalisateurFranco Contini
Auteur de l'oeuvre originaleBernard Claveld'après le roman "Qui m'emporte"
AdaptateurDenys de La Patellière
AdaptateurPascal Jardin
DialoguistePascal Jardin
Société de production Les Films Copernic (Paris)
Société de production Gloria-Film GmbH (München)
Société de production Fida Cinematografica (Roma)
Directeur de productionRalph Baum
Directeur de la photographieMarcel Grignon
Directeur de la photographieWalter Wottitz
CadreurCharles-Henri Montel
Ingénieur du sonJean Rieul
Compositeur de la musique originaleGeorges Garvarentz
DécorateurRobert Clavel
CostumierJacques Fonteray
MaquilleurJacky Bouban
MaquilleurYvonne Gaspérina
MaquilleurMaguy Vernadet
CoiffeurHuguette Lalaurette
MonteurClaude Durand
ScriptColette Crochot
RégisseurPaul Maigret
Créateur du génériqueJean Fouchet
CascadeurFrançois Nadal
Photographe de plateauMarcel Dolé

générique artistique

Jean Gabin(Léandre Brassac)
Michèle Mercier(Simone Leboucher)
Lilli Palmer(Maria Brassac)
Robert Hossein(Marcel, le barbillon)
Georges Géret(Roger, le voisin)
Paul Frankeur(Maurice, le brigadier)
Ellen Schwiers(Françoise, la soeur de Roger)
Nino Vingelli(le patron du café)
Louis Arbessier(Bricard, le ministre)
Daniel Ceccaldi(le prêtre)
Emma Danielli(la femme au teckel)
Léa Gray(l'ancienne sous-maîtresse)
Danielle Durou(une fille)
Lydie Balmer(une fille)
Nicole Beurggrave(une fille)
Mireille Galot(une fille)
Paul Pavell'ami de Marcel)
Hélène Tossy(la patronne du bistrot)
André Dalibert(un client de Simone)
Edouard Francomme(le serveur du restaurant)
Franck Maurice(l'homme sortant avec des valises)
Jacqueline Porel(la voix de Françoise)

Bibliographie

Synopsis

Fils d'un notaire enrichi par la spéculation sur les vignes, le vétérinaire Brassac vit dans un château entouré d'une femme qu'il délaisse et de chiens qu'il préfère aux hommes. Un soir, il ramène, après des clochards et des mendiants, une jeune prostituée nantaise qu'il impose à Marie, son épouse. Simone, la jeune femme, découvre le bonheur et accepte de rester au château. Un attachement réciproque ne tarde pas à lier le vieux ménage à leur protégée. Brassac cesse de boire, et lorsque le souteneur vient réclamer son « bien », il lâche les chiens, puis va corriger le triste voyou dans son quartier général ; il monte même à Paris voir un camarade devenu ministre pour faire cesser les tracasseries policières. Simone s'épanouit, et Brassac, paternel, retrouve une raison de s'intéresser à autrui ; il découvre même qu'il aime encore sa femme. Ainsi, lorsqu'il s'aperçoit aussi que Simone s'est éprise de Roger, un riche voisin, eouffre-t-il de voir qu'elle lui cache ses promenades et ses sorties nocturnes. Roger, un ancien d'Indochine que la vie a, lui aussi, secoué, décide de passer outre à l'opposition d'une rigoriste soeur aînée et à demander la main de la jeune femme, d'autant plus que, suite d'une nuit d'orage, celle-ci se trouve être enceinte.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 12 avril 1965
Fin : 07 juin 1965