Bang-bang (1966) Serge Piollet

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France19 mai 1967
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
>> Rechercher "Bang-bang" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurSerge Piollet
Assistant réalisateurFranco Sormani
Assistant réalisateurJean-Pierre Beaurenaut
ScénaristeAlbert Simonin
ScénaristeMarie-Hélène Bourquin
Collaborateur scénaristiqueFernando Cerchio
DialoguisteAlbert Simonin
Société de production Cité-Films (Paris)
Société de production Filmes Cinematografica (Roma)
ProducteurClaude Carrère
Directeur de productionLéon Sanz
Distributeur d'origine Valoria Films (Paris)
Directeur de la photographieMarc Champion
CadreurPierre Goupil
Ingénieur du sonPierre Calvet
Compositeur de la musique originaleClaude Carrère
ChorégrapheArthur Plasschaert
DécorateurJacques Gut
DécorateurJacques Paris
DécorateurGiuseppe Bassan
MaquilleurBlanche Picot
MonteurMarie-Sophie Dubus
MonteurPaolo Wochicievic
ScriptYvette Vérité
RégisseurGeorges Gillet
Photographe de plateauMarcel Dolé

générique artistique

Sheila(Sheila)
Brett Halsey(Dan Smith)
Jean Yanne(Robert Vocamus)
Franco Fabrizi(Mario)
Gaïa Germani(Geneviève)
Jean Richard(Paulo)
Catherine Lafond(Clara)
Olga Valéry(Miss Pickington)
Michel Seldow(l'illusionniste)
Hubert Deschamps(le client mécontent)
Guy Lux(Guy Descartes)
Charles Millot(Igor)
Marc Dudicourt(le notaire)
Gérard Majax(le conseiller pickpoket)
R. Lafond(le professeur de panache à la française)
André Valardy(l'instructeur allemand)
Jean-François Rémi(le chef des services secrets)
Marcel Gassouk(le garagiste)
Jean Degrave(le détective associé de Sheila)
Marcel Charvey(un membre de la famille à l'ouverture du testament)
Gabrielle Doulcet(un membre de la famille à l'ouverture du testament)
Louise Chevalier(un membre de la famille à l'ouverture du testament)
Michel Thomass(un gangster)
Pierre Julien(un gangster)
André Tomasi(un inspecteur)
Michel Dacquin(un inspecteur)
Jean-Jacques Steen(le commissaire varois)
Raymond Pierson(un policier sur le yacht)
Guy Delorme(un bagarreur sur le yacht)
Jack Jourdan(un bagarreur sur le yacht)
Jean Minisini(un bagarreur sur le yacht)
Frédérique Evin

Bibliographie

Synopsis

A la « mort » de son oncle (qui en réalité n'a fait que s'éclipser momentanément), Shella, au grand mécontentement des héritiers présumés, reçoit en héritage une importante Agence de police privée. Pour être digne de la diriger, elle part trois mois en Angleterre, à l'Institution Pekinton, sorte d'école de police féminine, pour y recevoir une singulière formation : tir à la mitraillette, entraînement du vol à la tire, tricherie au jeu, etc. Diplômée, Shella dirige donc son agence à Paris et, pour gagner la confiance d'une clientèle inquiète devant son extrême jeunesse, elle porte, aux heures de réception, perruque et lunettes austères. Un client, « La rafale», qui partage son activité entre le cambriolage des banques et l'import-export, charge Shella de retrouver la femme de ses rêves, Geneviève, avec qui il a eu une brève liaison, et qui l'a quitté. Shella suit une piste qui la conduit bientôt sur la Côte d'Azur où elle découvre Geneviève et Mario, son nouvel amant, chef d'une bande de faux monnayeurs. Or le lieutenant de police Dan Smith, de Scotland Yard, que Shella avait quelque peu malmené lors d'une visite de celui-ci à l'Institution Pekinton, est précisément chargé par les policiers français de surveiller Mario. Après de multiples péripéties qui vaudront à la fougueuse Shella d'être enlevée par l'hélicoptère des faux monnayeurs et de se retrouver prisonnière dans la cale d'un yacht, et après bien d'autres aventures encore, tout se terminera par l'arrestation des bandits et une tendre réconciliation entre Shella et le jeune lieutenant anglais.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 18 juillet 1966
Fin : 17 septembre 1966

Lieux de tournage