Le Petit prof (1958) Carlo Rim

Pays de productionFrance
Sortie en France 1959
>> Rechercher "Le Petit prof" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurCarlo Rim
Assistant réalisateurJacques Poitrenaud
ScénaristeCarlo Rim
AdaptateurPascal Jardin
DialoguisteCarlo Rim
DialoguistePascal Jardin
Société de production Les Films Marceau (Paris)
ProducteurEdmond Ténoudji
Directeur de productionSimon Schiffrin
Distributeur d'origine Les Films Marceau (Paris)
Directeur de la photographieNicolas Hayer
CadreurAlain Douarinou
Ingénieur du sonRené Sarazin
Compositeur de la musique originaleAndré Popp
DécorateurRobert Gys
MaquilleurGeorges Klein
MonteurRobert Isnardon
MonteurMonique Isnardon
ScriptSylvette Baudrot
RégisseurRoger Descoffre
Photographe de plateauGaston Thonnart

générique artistique

Darry Cowl(Jérôme Aubin)
Béatrice Altariba(Françoise Aubin)
Yves Robert(Dr. Aubin)
Christiane Barry(Mme Aubin)
René Blancard(M. Boulard)
Francis Blanche(Le surveillant général)
Madeleine Barbulée(la veuve Mouriot)
Yves Barsacq(l'économe)
Edmond Beauchamp(le grand-père)
Jean Bellanger(employé de l'état-civil)
Florence Blot(une des deux soeurs)
Françoise Brion(la locataire accueillante)
Mathilde Casadesus(Mme Boulard)
Jean-Roger Caussimon(le proviseur)
Georges Chamarat(l'adjudant Valentin)
Françoise Delbart(la mère des triplés)
Max Desrau(M. Honorat)
Jo Dest(Von Trapp)
Jacques Dufilho(chef du service de l'état civil)
Michel Giannou(un élève)
Joëlle Gruyer(petite Françoise)
Fernand Guiot(l'oculiste)
Harry-Max(un autre Mouriot)
Hubert de Lapparent(un Mouriot)
Charles Lemontier(concierge du lycée)
Rudy Lenoir(soldat allemand)
Dominique Maurin(petit Jérôme)
Bernard Musson(le croque-mort)
Armande Navarre(Tosca)
Denise Péronne(l'autre soeur)
Lucien Raimbourg(le créancier)
Jean-Marie Rivière(camarade de chambrée)
Pierre Sergeol(le censeur)
Rosy Varte(Mme Léa)
Véronique Verlhac(la bonne)
Jean Verner(lieutenant allemand)
Monique Vita

Bibliographie

Synopsis

Jérôme Aubin est né en 1925 et dès son plus jeune âge a fait preuve d'un tempérament particulièrement pacifique. Optimiste et facétieux, il traverse la vie avec bonne humeur en dépit des circonstances. Pendant l'occupation allemande, Jérôme est placé dans une situation telle qu'il doit échanger son costume civil contre l'uniforme d'un soldat de la Wermarcht. Or, le hasard a fait qu'un parachutiste anglais est hébergé par son père dans un grenier. Jérôme, qui ne cherche qu'à se débarrasser de son uniforme compromettant, est accueilli comme un sauveur quand il remet son uniforme entre les mains de l'Anglais. Celui-ci, voyant qu'il a affaire à un « authentique patriote », laisse dans le grenier de la famille une caisse de plastic que Jérôme, ignorant qu'il s'agit d'un explosif, utilise pour modeler le buste de sa flancée. Au cours d'une alerte et comme il vient d'apprendre ce qu'est réellement le plastic, il transforme le buste de sa fiancée en celui de Hitler, lequel aidé par le hasard autant que par la ruse de Jérôme trouvera le chemin de la Commandantur. Explosion. Jérôme est un héros. Jérôme a épousé sa fiancée, Françoise, et est devenu professeur. Il applique des méthodes très personnelles dont les résultats sont imprévus. Nous voyons encore notre héros, qui a perdu tous ses papiers, faire une déclaration de naissance où les représentants de l'état civil lui prouvent qu'il n'existe pas. ; faire du maniement d'armes avec un manche à balai, etc.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation