Les Coups pour rien (1970) Pierre Lambert

Pays de productionFrance
Sortie en France 1971
>> Rechercher "Les Coups pour rien" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Lambert
ScénaristeJean-Sébastien Quemeneur
ScénaristeLouis Duchesne
ScénaristePierre Lambert
Auteur de l'oeuvre originaleJean-Sébastien Quemeneur
DialoguisteJean-Sébastien Quemeneur
Société de production Films René Thévenet
Société de production Echo Productions (Saint-Ouen)
Société de production P.I.P. - Paris Inter Productions (Paris)
Directeur de productionLouis Duchesne
Distributeur d'origine Films René Thévenet
Directeur de la photographieClaude Saunier
Ingénieur du sonJacques Orth
Compositeur de la musique originaleArmand Seggian
MonteurCharles Bretoneiche

générique artistique

Pierre Brice(Paul)
Yanti Somer(Anita)
Roland Lesaffre(Michel)
Katia Bagarry(La barmaid)
Jacques Lefort(Fontaines)
Pierre Frottier(Henri)
Tola Koukoui(Abdoul)
Jean Franval(Camenfort)

Bibliographie

Synopsis

Lorsque le Destin vous poursuit, nul ne sait quand il s'arrêtera. Paul vit en Afrique Noire. Il est transporteur. Il en a marre, comme tout le monde, du pays, de la chaleur, mais il vit une existence honnête et tranquille. Jusqu'au jour où il retrouve son copaîn Frankovich mort, jusqu'au jour où Henri le garagiste meurt à côté de lui, la bave aux lèvres, jusqu'au jour où la Police découvre sur son camion, chargé de cochons pour l'Armée, une caisse de cartouches. Paul ne sait rien du trafic d'armes auquel se livraient Frankovich, Henri et les autres. Mais ses explications ne convainquent pas la Police, ni même le gros Camenfort, un Français de Carcassonne, vaguement louche lui aussi, qui aide Paul à saigner un cochon mort de chaleur. Le lendemain, la saisie est levée ; Paul s'en va avec 80 caisses de cola. et la nièce de Camenfort, Anita, qui s'est enfuie de chez elle. Mais ils ne vont pas loin : le camion, saboté, s'écrase contre un arbre et d'une caisse de cola s'échappent des armes. Deux acolytes de Camenfort surviennent, visiblement impliqués dans le trafic ; Paul se débarrasse d'eux. Il fuit dans la brousse en feu avec Anita et son aide Abdoul. A Kankan, il tente de trouver du travail : peine perdu. Les portes se ferment devant lui : il amène trop d'histoires ! Seul Michel, qui depuis le début le surveille, propose à Paul un "coup" de 80 millions. Rejeté par tous, Paul accepte. Mais au dernier moment, sa probité l'emporte ; il "double" Michel et parvient à le tuer alors que celui-ci voulait l'abattre. Paul doit maintenant s'enfuir au plus vite. Avec Anita ou sans Anita. Quitter ce pays qu'il n'a jamais compris, ce pays où il n'y avait peut-être rien à comprendre.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation