Club de rencontres (1986) Michel Lang

Pays de productionFrance
Sortie en France 1987
DistributeurDiaphana pour MK2 (source : ADRC)
>> Rechercher "Club de rencontres" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMichel Lang
Assistant réalisateurPierre Maeght
Assistant réalisateurJean-Charles Marchat
ScénaristeMichel Lang
ScénaristeGuy Lionel
Société de production T. Films (Paris)
Producteur déléguéAlain Terzian
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieDaniel Gaudry
Ingénieur du sonAndré Hervée
Compositeur de la musique originaleMichel Legrand
DécorateurPhilippe Margottin
DécorateurAnne Seibel
MonteurHélène Plemiannikov

générique artistique

Francis Perrin(Nicolas Bergereau)
Jean-Paul Comart(Bernard Lonion)
Valérie Allain(Cri-Cri)
Isabelle Margault(Bunny)
Herma Vos(Juta)
Katia Tchenko
Charles Gérard(le commissaire)
Henri Guybet(Landin, le flic de la mondaine)
Caroline Jacquin(Yveline)
Blanche Ravalec(Manon)
Léon Spiegemel(Sony)

Bibliographie

Synopsis

Nicolas dirige de main de maître un club de rencontres. Le recrutement de ses adhérents ne pose guère de problèmes: il distribue régulièrement de la publicité dans les couloirs du Palais de Justice, là où se retrouvent tous les couples en instance de divorce. Et c'est donc par hasard qu'il rencontre Bernard, un ancien copain de lycée. Nicolas, avec sa verve habituelle, prend en charge le destin de son ami. Bernard, plutôt timide et maladroit avec les femmes, découvre la vie extrêmement mouvementée de Nicolas: coups de téléphone incessants de nouvelles conquêtes, bureau aménagé en garçonnière, rendez-vous galants à toute heure; ce qui l'oblige à s'inventer de multiples obligations vis-à-vis de sa femme et de ses enfants. Un nouveau problème surgit: une conquête provinciale, la charmante Cri-Cri, est à Paris pour trois jours. Or Nicolas lui a toujours caché sa situation de père de famille et la jeune fille est amoureuse de lui. Nicolas décide Bernard à lui confier son nouveau deux pièces et court d'une femme à l'autre, se faisant constamment appeler au téléphone pour justifier son départ sous prétexte d'un rendez-vous urgent. Bernard est largement mis à contribution dans le temps qu'il lui reste car le club fonctionne à merveille: l'ordinateur le dirige sur des femmes toutes plus exigeantes l'une que l'autre; le pauvre complètement épuisé doit avoir recours aux remontants pour tenir le coup! Les soirées organisées par le club sont aussi des plus animées et l'une d'entre elles se termine au poste pour Nicolas. Sans grave conséquence car l'inspecteur de police est une femme ravissante... Les ennuis se profilent quand même à l'horizon: Bernard perd son travail et veut récupérer son logement. Mais l'angélique Cri-Cri prolonge son séjour. Ca n'arrange pas du tout Nicolas dont la femme flirte avec un attaché d'ambassade. Un repas organisé par Cri-Cri complique les choses qui se dénoueront par le retour, via Londres, de Nicolas à sa femme et l'atterrissage de Bernard dans les bras de Cri-Cri.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)39145
Nombre de salles de sortie (Paris)31
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)4
Nombre d'entrée première semaine (Paris)26065