Bomben auf Monte-Carlo (1959) Georg Jacoby

Ca peut toujours servir

Pays de productionRépublique fédérale d'Allemagne ; France
Sortie en France06 juillet 1966
Procédé image35 mm - Couleur
Durée80 mn
>> Rechercher "Bomben auf Monte-Carlo" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGeorg Jacoby
ScénaristeFrederick Stephani
DialoguisteMichel André
Société de production Transocean-Film (Berlin)
Distributeur d'origine C.F.D.C. - Compagnie Française de Distribution Cinématographique (Paris)
Directeur de la photographieMichel Kelber
Ingénieur du sonNorbert Gernolle
Compositeur de la musique originaleWerner R. Heymann
DécorateurLucien Aguettand
MonteurBernard Lefèvre
Conseiller artistiquePierre Grimblat
Conseiller techniqueJacques Daniel-Norman
Photographe de plateauJean-Louis Castelli

générique artistique

Eddie Constantine(Eddie Cronen)
Marion Michael(la princesse Marina)
Barbara Laage(Elga)
Albert Préjean(le colonel)
Dominique Wilms(l'infirmière)
Denise Grey(la comtesse)
Viktor de Kowa(le ministre)
Gunther Philipp(le médecin)
Gunnar Möller

Bibliographie

Synopsis

Eddie, commandant de marine, aventurier couvert de femmes, est provisoirement au chômage. Il se trouve coincé en compagnie de son Sancho Pança, médecin de bord de son état, dans un hôtel de la Côte d'Azur dont il ne peut régler la note. Un jour arrive une lettre providentielle du ministère de la Marine de la Principauté Dorado, qui invite le commandant à se présenter en vue d'un engagement. Eddie et son compagnon se rendent aussitôt à Dorado. Ils sont engagés. Eddie commandera l'unique bateau de la flotte, qui doit appareiller au plus vite pour emmener la princesse régnante au Portugal, où elle est censée trouver un époux. Eddie prend son poste le jour du Carnaval. La princesse, qui fait une fugue, se retrouve dans sea bras incognito, habillée en soubrette. Coup de foudre. Eddie a trouvé la femme de sa vie. Hélas, le Premier Ministre manigance une épouvantable trahison. Il a fait embarquer les réserves d'or de la Principauté sur le bateau, elles seront débarquées à Tanger pour constituer le pécule personnel du couple machiavélique qu'il forme avec une dame de la Cour. La manoeuvre est percée à jour par Eddie et sa soubrette sérénissime. Se voyant démasqué, le méchant ministre séquestre la jolie princesse et fait embarquer à sa place la dame de ses pensées. Eddie, qui n'a jamais rencontré la princesse dans l'exercice de ses fonctions, tombe d'abord dans le panneau, puis découvre le stratagème. Il revient à portée de canon de Dorado, bombarde (à blanc) la Principauté, débarque avec son équipage armé jusqu'aux dents, délivre Son Altesse, se débarrasse du ministre, et dit adieu à la femme de sa vie qu'il ne peut plus épouser maintenant qu'il connaît son rang. Après cet acte chevaleresque, tout se termine dans la mélancolie.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation