Le Grand bidule (1967) Raoul André

Pays de productionFrance
Sortie en France 1967
>> Rechercher "Le Grand bidule" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRaoul André
ScénaristeJacques Dreux
ScénaristeGuy Lionel
DialoguisteJacques Dreux
DialoguisteGuy Lionel
Société de production Greenwich Film Productions (Paris)
Société de production Les Productions Jacques Roitfeld
ProducteurJacques Roitfeld
Directeur de productionJean Mottet
Distributeur d'origine Les Films Fernand Rivers (Paris)
Directeur de la photographieJean Tournier
Ingénieur du sonRaymond Gauguier
Compositeur de la musique originaleDarry Cowl
DécorateurRino Mondellini
MonteurGabriel Rongier

générique artistique

Francis Blanche(Gopek)
Micheline Dax(Lola)
Darry Cowl(Barratier)
Jean Poiret(Verdier)
Michel Serrault(Pounet)
Max Amyl
André Badin(secrétaire consul)
Karin Balm(sonia)
Serge Berry
Anne Berry(Eliane)
François Cadet(Blackman)
Raoul Curet
Michel Daquin
Bernard Dhéran(Morrison)
Henry Djanik(Président de la Royal Benzine)
Colin Drake
Jean Hébey(le ministre)
Hubert de Lapparent(le consul)
Clément Michu(l'agent Baudry)
Pierre-Jacques Moncorbier
Anny Nelsen(Mado)
Carole Sinclair
Jean-Jacques Steen(voisin de Gopec)

Bibliographie

Synopsis

Dans une ville imaginaire à la frontière Gréco-Danoise, Grospeck, un savant quelque peu farfelu, dans un laboratoire aux instruments les plus hétéroclites, effectue des recherches sur un carburant révolutionnaire. Par l'intermédiaire de son voisin, Monsieur Baratin, Consul de France, notre savant reçoit la proposition de venir poursuivre ses recherches à Paris. Un laboratoire ultra-moderne est mis à sa disposition. Le neveu de Baratin, attaché de cabinet auprès du ministre, désigne deux « gorilles » pour le protéger dans ses allées et venues. Mais les deux plus importantes sociétés mondiales de pétrole ont décidé de tout faire pour entraver les recherches et s'il le faut kidnapper ou faire disparaître Grospeck. Ce dernier s'en soucie fort peu. Il est vrai qu'il délaisse même ses expériences pour courir les boîtes de nuit. Ses gardes du corps et l'attaché ont beaucoup de mal à le suivre et cela provoque quelques scandales. Malgré toutes sortes de péripéties, notre homme a réalisé la synthèse du fameux carburant. Nous allons assister avec des personnalités officielles à l'expérience décisive. Elle débute à merveille, mais les concurrents sabotent les appareils. L'inauguration se termine dans une confusion indescriptible. Une poursuite folle s'engage. Grospeck se consolera de ses déboires en retrouvant sa fiancée.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation