Il pleut toujours où c'est mouillé (1973) Jean-Daniel Simon

Pays de productionFrance
Sortie en France 1975
>> Rechercher "Il pleut toujours où c'est mouillé" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Daniel Simon
ScénaristeRichard Bohringer
ScénaristeJean-Pierre Petrolacci
ScénaristeJean-Daniel Simon
DialoguisteJean-Pierre Petrolacci
Société de production Les Films 2001 (Paris)
Société de production Vincent Malle Productions
Directeur de productionHenri Dutrannoy
Distributeur d'origine Coline Films
Directeur de la photographiePhilippe Rousselot
Ingénieur du sonFrancis Bonfanti
Compositeur de la musique originaleMaurice Dulac
Compositeur de la musique originaleYvan Jullien
MonteurMarie-Sophie Dubus

générique artistique

Sylvie Fennec(Claire)
Jean Le Mouël(André)
Myriam Boyer(Marianne)
Jacques Serres(Pierre)
Jacques Portet(Le notaire)
Daniel Langlet(Monsieur Raoul)
Kiki(le Copain)

Bibliographie

Synopsis

Dans un village du Lot-et-Garonne, l'approche des élections législatives enfièvre la population. André et Marianne vivent dans l'inquiétude. Ils n'ont pas le temps de s'occuper de politique. La petite ferme qu'ils exploitent ne rapporte guère et les difficultés semblent insurmontables car le vieux tracteur est hors d'usage, l'argent manque pour finir de le payer, et pourtant les moissons approchent. André tente une démarche auprès du Crédit Agricole mais en vain. Il n'est pas prioritaire et sa neutralité exclut tout "piston". Un inconnu l'aborde et prétend résoudre ses problèmes. En fait, Monsieur Raoul est un agent électoral très spécial. L'opposition de gauche se démène pour vaincre le candidat de la majorité. Pierre, un militant communiste, fait une campagne active. Une nuit, il est agressé. André sait qui a organisé l'opération mais il se tait. Un soir, tout le village est réuni au café pour suivre à la télévision une émission où Marianne est interrogée sur la condition féminine à la campagne. André survient. Il essuie les quolibets et brusquement sa colère éclate. Il part avec quelques amis et endommage la voiture de Monsieur Raoul dont il vient de dénoncer les activités. En représaille, sa ferme est saccagée. Pierre l'exhorte à porter plainte. André préfère se venger à sa manière. Il tend un piège à Monsieur Raoul et le roue de coups. Un peu plus tard, chez lui, en compagnie de Pierre et d'autres militants, André avoue son forfait. A l'arrivée des gendarmes tous témoignent: André ne les a pas quittés de la soirée...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation