Johnny Banco (1966) Yves Allégret

Pays de productionFrance ; Italie ; République fédérale d'Allemagne
Sortie en France 1968
>> Rechercher "Johnny Banco" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYves Allégret
Auteur de l'oeuvre originaleFrédéric Valmain
DialoguisteJean Vermorel
DialoguisteMichel Audiard
Société de production Le Film d'Art
Société de production Chrysaor Films (Paris)
Société de production Norddeutsche Filmproduktion (Hamburg)
Société de production Variety Film (Roma)
Directeur de productionPaul Temps
Directeur de la photographieMichel Kelber
Ingénieur du sonGérard Brisseau
Compositeur de la musique originaleMichel Magne
DécorateurJean d' Eaubonne
MonteurHenri Rust

générique artistique

Horst Buchholz(Banco)
Sylva Koscina(Laureen)
Elisabeth Wiener(Nati)
Jean Parédès(L'anchois)
Jacques Balutin(Gregori)
Luciana Vincenzi(Berthe)
Romain Bouteille(l'Eveillé)
Michel de Ré(Orso)
Jean Combal(Alfred)
Walter Giller(Lestinguichi)
Fée Calderon(Mignon)
Jean Droze
Jean Le Maître
Umberto D'Orsi
Jacques Dufilho
Olga Palinka

Bibliographie

Synopsis

Johnny Banco, né dans les bas-quartiers du port de Barcelone, se trouve désemparé à la mort de sa tante et se jure de faire fortune pour sortir de la misère. Acoquiné avec une bande de truands qui sévissent sous la protection d'un honorable antiquaire, Lorso, Johnny essaye de les doubler et, ayant subtilisé une mallette remplie de billets de banque, gagne Monte-Carlo pour y tenter sa chance. Mais il a compté sans la déception et jalousie de Martine, sa petite amie de Barcelone qui, pour se venger, aidera Lorso et ses acolytes à rechercher Johnny. Entre temps, au casino de Monte-Carlo, Johnny se voit comblé par la chance. Sa fortune si vite acquise met sur son chemin une aventurière qui a déjà supprimé deux riches maris, Laureen, escortée d'une amie, sa secrétaire. A elles deux, elles mettront la main sur Johnny et Laureen, qui a la marotte du conjugal, l'épousera. Mais Johnny ne tarde pas à être excédé par cette prison dorée. Ses millions fondant comme glace au soleil dans les mains de la vampirique Laureen, il l'abandonne. Désespérée par le départ de Jobnny qu'elle est toute surprise d'aimer, Laureen trouve la mort en absorbant un soir une dose massive d'alcool et de barbiturique. Veuf, mais ruiné. Johnny, toujours poursuivi par ses ennemis qui ne lui pardonnent pas sa trahison, les verra cernés par la police et arrêtés, grâce à'l'astucieuse Martine, heureuse de récupérer enfin, après tant d'émotions, l'homme de ses rêves, pour lequel elle a sauvé, à son tour, une mallette de billets de banque très confortable.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 02 novembre 1966
Fin : 05 janvier 1967

Lieux de tournage