Stalker (1979) Andreï Tarkovski

Stalker

Pays de productionURSS
Sortie en France18 novembre 1981
Procédé image35 mm - NB - Couleur
Durée161 mn
DistributeurPotemkine Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Stalker" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAndreï Tarkovski
Assistant réalisateurLarisa Tarkovskaya
Assistant réalisateurMaria Chugunova
ScénaristeBoris Strougatski
ScénaristeArkady Strougatski
Auteur de l'oeuvre originaleBoris Strougatskid'après la nouvelle "Pique-nique au bord du chemin"
Auteur de l'oeuvre originaleArkady Strougatskid'après la nouvelle "Pique-nique au bord du chemin"
Société de production Mosfilm (Moscou)
Directeur de productionAlexandra Démidova
Directeur de la photographieAlexandre Kniajinski
CadreurN. Fudim
CadreurS. Naugolnikh
Ingénieur du sonVladlen Sharun
Compositeur de la musique originaleEdouard Artemiev
Compositeur de la musique préexistanteMaurice Ravel"Boléro"
Compositeur de la musique préexistanteLudwig van Beethovenfragment de la "9 éme symphonie"
Directeur artistiqueAndreï Tarkovski
DécorateurA. Merkoulov
DécorateurRashit Safiullin
CostumierNelli Fomina
MaquilleurVitali Lvov
MonteurLyudmila Feyganova
RégisseurLarisa Tarkovskaya

générique artistique

Alexandre Kaïdanovski(Stalker)
Anatoli Solonitsyne(l'écrivain)
Nikolaï Grinko(le physicien ou le professeur)
Alissa Freindlich(la femme du Stalker)
Natacha Abramova
F. Yourna
Ye. Kostin
R. Rendi

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Est-elle due à une météorite ? Est-elle due à un « accident » scientifique ? A une action d'extra-terrestres ? Nul ne le sait. Toujours est-il que la Zone existe. Fermée, cernée, gardée. Militairement. Férocement. Lorsque le Stalker se lève ce matin-là, quittant sa femme qui supporte ça toujours aussi mal, c'est comme d'habitude, pour conduire quelque voyageur à travers la Zone. En sorte, c'est son métier au Stalker d'aider ceux qui le veulent à franchir les obstacles, à progresser jusqu'à la Chambre dont on parle tant ; pièce dans laquelle tous les désirs sont exaucés. Cette fois, c'est un écrivain et un physicien qu'il retrouve dans le café qui sert de point de départ. Et le voyage commence, lent, difficile. A l'extérieur, d'abord, en jouant au chat et à la souris avec les gardes. Puis à l'intérieur. Marche au hasard, ponctuée de moments d'hésitation, de découragement, de peur, entrecoupée de haltes où ils s'interrogent. Avant de longues avancées, quelquefois par des chemins différents pour les uns et les autres. Car le Stalker est homme à laisser l'initiative. A la porte de la fameuse Chambre, l'écrivain n'ose pas faire le dernier pas. Le physicien, lui, sort la bombe qu'il est venu déposer là pour régler leur compte à tous les espoirs qu 'il juge chimériques. Alors le Stalker lutte contre lui. Et il ne fera pas exploser sa bombe. Mais ni lui ni l'écrivain ne voudront pénétrer dans cette Chambre. Dans le petit café du départ, le Stalker les laisse pour rentrer avec sa femme. Profondément atteint par cet échec, par le refus du bonheur qu'il offre, par le manque de confiance, de foi chez les autres, il se met au lit. Douloureusement. L'espoir viendra-t-il plus tard de sa fille, « mutante » au corps handicapé ?
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Videos

EditeurCiné Vidéo Film
DistributeurFil à Film (Gaillon)
Annee1993
VersionVersion originale sous titrée
FormatVHS - SECAM
CollectionLes Films de ma Vie
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée160 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)55946
Nombre de salles de sortie (Paris)6
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)11
Nombre d'entrée première semaine (Paris)11198

Tournage

Dates de tournage

Début : mai 1978
Fin : mars 1979

Lieux de tournage

Palmares