Mission spéciale à Caracas (1965) Raoul André

Pays de productionFrance ; Espagne ; Italie
Sortie en France 1965
>> Rechercher "Mission spéciale à Caracas" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRaoul André
ScénaristeRaoul André
ScénaristeJosé María Palacio
ScénaristeGianfranco Parolini
Auteur de l'oeuvre originaleClaude Rank
DialoguisteJean Curtelin
Société de production C.F.F.P. - Comptoir Français du Film Production (Paris)
Société de production Cine-Italia Film (Roma)
Société de production Urfesa P.C. - Urfesa Producciones Cinematográficas (Madrid)
Directeur de productionJean Lefait
Directeur de la photographiePierre Petit
Ingénieur du sonGérard Brisseau
Compositeur de la musique originaleMichel Magne
DécorateurLouis Le Barbenchon
MonteurGabriel Rongier

générique artistique

Rod Carter(Gil Becker)
Jany Clair(Dominique)
Michel Lemoine(Loïs de Quemenec)
Janine Reynaud(Véronique)
Saro Urzì(Emile Vasson)
Louise Carletti(Martine de Lainville)
Yvonne Monlaur(Muriel)
Alain Gottvalles(le commissaire Debreuil)
Christa Lang(Christelle)
Dominique Page(Lydia)
Dominique Saint-Pierre(Yannick)
Mireille Granelli(Dominique)
Sonia Bruno(Laura)
Christian Kerville(Boris Gordine)
Paul Demange(Cicéron)
Henri Lambert(Karl)
Claude Salez(Frantz)
Josy Andrieu(la chanteuse)
Alain Bouvette
Manuel Zarzo
Ángel del Pozo
Rufino Inglés
Mirella Manni
Liana Orfei
Nello Pazzafini

Bibliographie

Synopsis

Vasson, trafiquant notoire, quitte le Venezuela, ayant réalisé en pierres précieuses son immense fortune que vient d'accroître la vente de la bombe Sarin, gaz paralysant dont les acquéreurs ont constate l'efficacité et lui demandent de rapporter les plans en Europe pour qu'elle y soit fabriquée. Redoutant une bande rivale, Vasson se fait apporter par Martine de Lainville, sur le pont du bateau, la serviette qui contient le tout. Aussitôt il est tué par Loys, à l'aide d'une arme silencieuse, cachée dans une caméra. Martine reprend alors la précieuse serviette, non sans avoir été remarquée par 9 jeunes passagères qui voudraient également s'emparer de la serviette du mort et de son contenu. Mais les Services secrets français, décidés à s'approprier ces plans, ont chargé leurs agents, Gil Becker et Breuil, le commissaire de bord, d'empêcher l'évasion de la serviette au cours des escales à la Guadeloupe, à Pointe-à-Pitre ou à Vigo. Dans un climat de suspicion mutuelle et de bagarre, la recherche de ce qui est considéré comme un trésor se poursuit. Tour à tour, Martine disparaît, puis Loys, puis Véronique, la puéricultrice. Après la bagarre homérique de Vigo, où Breuil met à profit ses talents de nageur pour s'assurer que personne ne s'empare de la serviette restée à bord du bateau, ce dernier accoste au Havre, lieu du dénouement. Après de nombreuses péripéties et des « cascades » exceptionnelles, Gil Becker trouve la précieuse serviette et le coeur d'un joli mannequin : Caroline.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation