Je suis timide mais je me soigne (1978) Pierre Richard

Pays de productionFrance
Sortie en France 1978
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Je suis timide mais je me soigne" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Richard
ScénaristeJean-Jacques Annaud
ScénaristeAlain Godard
ScénaristePierre Richard
Société de production Albina Productions (Paris)
Société de production Fideline Films (Paris)
Producteur déléguéAlbina Du Boisrouvray
Directeur de productionGeorges Casati
Directeur de productionIrénée Leriche
Distributeur d'origine C.C.F.C. - Compagnie Commerciale Française Cinématographique (Paris)
Distributeur d'origine G.E.F. - Groupement des Editeurs de Films (Paris)
Directeur de la photographieClaude Agostini
Ingénieur du sonBernard Bats
Compositeur de la musique originaleVladimir Cosma
DécorateurEric Simon
MonteurPierre Gillette
Conseiller techniqueJean-Michel Lacor

générique artistique

Pierre Richard(Pierre Renaud)
Aldo Maccione(Aldo Ferrari)
Mimi Coutelier(Agnès Jansen)
Jacques François(M. Henri)
Catherine Lachens(La camionneuse)
Jacques Fabbri(le routier)
Robert Castel(Trinita, joueur de boules)
Robert Dalban(l'acheteur de voitures)
Jean-Claude Massoulier(Gilles, l'annimateur publicitaire)
Louis Navarre(le vendeur de vêtements)
Francis Lax(le serveur)
Dominique Vallée(la fille du garagiste)
Raoul Delfosse(le chauffeur de la 404)
Sylvie Folgoas(Bilda)
Gilbert François(le garçon rythmeur)
Jean-Louis Le Goff(Albert)
Hélène Manesse(Irène)
Elisabeth Rambert(une jeune fille)
Sonia Vareuil(Françoise)
Jacob Weizbluth(le garçon tarificateur)
Charly Bertoni
Gérard Dauzat
Jean-Pierre Lorrain
Jean Marsiglia
André Penvern

Bibliographie

Synopsis

Malgré toutes les thérapeutiques que lui a vendues Aldo Ferrari, le représentant de l'Institut de Psychologie Avancée, Pierre Renaud n'a pas réussi à se débarrasser de la timidité qui le paralyse. Il en souffre depuis toujours et, lorsqu'il a le coup de foudre pour Agnès, ravissante cliente du palace de Vichy, où il travaille comme caissier, il demeure figé, une fois encore. Pourtant, les élans de son coeur sont si forts que le jour où Agnès part pour la côte d'Azur, il décide de la suivre. Après un voyage en auto-stop très mouvementé, durant lequel il échappe de peu à une entreprenante conductrice de poids-lourd, il arrive à Nice et se fait embaucher comme plongeur dans l'hôtel où Agnès est descendue. Il retrouve par hasard Aldo, avec qui il sympathise. Comme Pierre ne sait pas forcer la chance, Agnès part pour Deauville sans qu'il ait réussi à lui parler: les deux compères prennent aussitôt le chemin de la Normandie. Grâce à la vente de la voiture d'Aldo, Pierre peut jouer les millionnaires en descendant dans le même palace qu'Agnès. Mais pour le petit caissier, polo, bowling, roulette et char à voile sont autant de nouveautés qui le rendent ridicule. Agnès, pourtant, remarque cet hurluberlu dont les extravagances l'amusent, mais lorsqu'à la faveur d'un incendie simulé par Aldo, Pierre arrive dans sa chambre déguisé en pompier, elle le repousse comme elle a repoussé tous ces riches qu'elle fréquente depuis un mois, et pour un mois seulement, grâce au prix qu'elle a remporté au concours organisé par une marque de pâtes! Pierre se retrouve alors pris à son propre piège, mais Aldo révèle la vérité à la jeune fille qui, redevenue simple vendeuse, vient rejoindre le simple caissier.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 19 décembre 1977
Fin : 04 mars 1978