L'Amour ou presque (1985) Patrice Gautier

Pays de productionFrance
Sortie en France 1985
>> Rechercher "L'Amour ou presque" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPatrice Gautier
Assistant réalisateurFrançois Charlent
Assistant réalisateurQuentin Raspail
ScénaristePierre Geller
ScénaristePatrice Gautier
Société de production Cinémadis
Société de production Les Films du Sabre
Producteur déléguéGeorges Campana
Producteur exécutifJean Luret
Directeur de la photographieRoland Dantigny
Ingénieur du sonYves Osmu
Compositeur de la musique originaleMichel Lucciani
DécorateurFlorence Bonamy
MonteurFrançoise London
Photographe de plateauJean-Paul Guilloteau

générique artistique

Jean-François Balmer(Albert)
Jean-Pierre Kalfon(Max)
Elisabeth Depardieu(Alice)
Hippolyte Girardot(Luc)
Michel Robin(le patron de la station-service)
Elisabeth Kaza(la belle-mère d'Alice)
Bernard Fresson(le pyromane)
Philippe Kotlarski
Maud Reyer(Aude)
Julie Delpy(Mélie)
Jean-Louis Foulquier(Jean)
Claude Melki(le bijoutier)
Aïna Walle(l'automobiliste de la vidange)
Alain Flick
Inès des Longchamps
Yves Arnault
Jean-Pierre Frescaline
Catherine Gautier
Sylvie Flepp
Fabienne Guyon
Hervé Hiolle
Alain Hocine
Beate Kopp
René Marjac
Isabelle Mergault
Joseph Momo
Anne Meson-Poliakoff
André Noël
Almanta Suska
Jean-Pierre Vaguer
Michel de Villiers

Bibliographie

Synopsis

Un bateau à quai. Un homme qui hésite entre sombrer ou vivre, confie à Jean, son compagnon de bord, une pile de cartes postales, celles qu'il a écrites pour sa petite Mélie, des quatres coins du globe. Cet homme, c'est Albert. Sa vie? Misérable, sans aucun doute... Après avoir réalisé plusieurs casses sordides, qui lui ont valu d'être abandonné par sa femme partie avec Mélie, il a échoué dans un garage où il partage un travail de pompiste avec son ami Max. Max accumule les conquêtes féminines, tandis qu'Albert reste bredouille. Un jour, Albert répond à une annonce et se rend dans un café où il rencontre Alice, belle jeune femme mystérieuse. Leur liaison illumine un moment la vie grise d'Albert. Mais, comme il est condamné à ne rien vivre de simple, tout se dégrade vite. Sa voiture est volée sous ses yeux par un voyou. Peu de temps après, celui-ci vient prendre de l'essence dans le garage d'Albert, qui finit par lui faire avouer son larcin. Pourtant, Luc, le voleur, et Albert se lient d'amitié. C'est alors que la rencontre entre Luc et Alice est foudroyante: Luc tombe éperdument amoureux et ne vit plus que pour elle. Il entraîne son nouvel ami dans le casse d'une bijouterie. Celui-ci tourne au vinaigre; le bijoutier riposte et Luc se retrouve mutilé sexuel. Dès lors, il n'a plus qu'une idée en tête: Enlever Alice et partir vivre avec elle. Il supplie Albert de l'aider dans son dessein. Ils apprennent alors qu'Alice est atteinte d'un mal incurable et va mourir. Luc la prend dans ses bras et s'engloutit avec elle dans les eaux troubles du fleuve tout proche... Albert sur son bateau, hésite toujours entre sombrer ou vivre. Au moment où il décide d'en finir avec la vie, il aperçoit Mélie sur le quai, les bras chargés de fleurs...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)5847
Nombre de salles de sortie (Paris)10
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)3
Nombre d'entrée première semaine (Paris)4536

Tournage

Dates de tournage

Début : 09 janvier 1985
Fin : 24 février 1985