Lien de parenté (1985) Willy Rameau

Pays de productionFrance
Sortie en France 1986
>> Rechercher "Lien de parenté" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurWilly Rameau
ScénaristeDidier Kaminka
ScénaristeWilly Rameau
ScénaristeJean-Pierre Rumeau
Auteur de l'oeuvre originaleOlivier Lang
Société de production Plaisance-Prestations
Directeur de productionDaniel Vaissaire
Distributeur d'origine Les Films de la Rochelle
Directeur de la photographieJimmy Glasberg
Ingénieur du sonMichel Brethez
Compositeur de la musique originaleBruno Coulais
DécorateurBénédict Beaugé
MonteurDelphine Desfons

générique artistique

Jean Marais(Victor Blaise)
Serge Ubrette(Clément)
Anouk Ferjac(Patricia Guérin)
Roland Dubillard(Philippe Guérin)
Diane Nierderman(Cécile)
Gilda Albertoni
Michel Amphoux(Benavidez)
Michel Bertay
Christian Drillaud
Bernard Farcy(Lucien Donati)
Yves Favier(pompiste)
Pierre Forget(Augustin)
Jean-Pierre Fouque
Richard Guedj
Luc Jamati
Charles Millot(Werner)
Marie Palmieri(Lulu Uranga)
Ivan Romeuf(Maurice Donati)
Jean Toscan
Gisèle Touret(Mlle Giraud)
Jane Watts

Bibliographie

Synopsis

Un vieillard hirsute, chapeau mou et cravate au vent, attend le ferry-boat. A Londres, il se rend au bureau d'une assistante sociale. C'est là que Victor Blaise, vieux paysan du sud de la France, apprend qu'il a un petit fils dont il est le seul parent. Non seulement Clément est un jeune délinquant, mais, de surcroît, il est noir car sa mère était jamaïcaine. Double raison pour Victor de refuser la garde du garçon. Dans ce cas, il ira donc en maison de correction. Alors Victor préfère le ramener en France. L'irruption de l'adolescent habitué à vivre dans la rue, bouleverse la vie de Victor et aussi celle de tout le village. Dans l'unique rue de celui-ci, il y a le bistrot où l'on se retrouve souvent, et surtout l'épicerie-droguerie tenue par Armand. Sa fille Cécile est plus ou moins liée à Lucien, une petite brute dont les instincts racistes sont réveillés par l'arrivée de Clem et l'attirance qu'il exerce sur la jeune fille. Il y a aussi les voisins de Victor, les Guérin: un scientifique devenu alcoolique, et sa femme, dont la principale activité est d'observer ce qui se passe chez Victor. L'Allemand Werner, aux penchants homosexuels, prend Clem sous sa protection et l'aide à réparer une vieille moto. Clem se fait renvoyer du lycée technique et commet divers larcins dans des supermarchés, mais, finalement, tout cela n'est pas pour déplaire à Victor. Cependant chacun a son orgueil et les rapports du grand-père et du petit-fils sont fait de coups de gueule et de silences haineux. Quelquefois, aussi, il y a de la tendresse. Le vieillard solitaire et l'enfant de la rue découvrent ce qu'est l'affection. Et le jour où Victor a une attaque, Clem s'occupe de lui comme de son enfant. Il lui propose même de l'emmener finir ses jours à Venise. Mais Clem découvre que le vieux n'est pas aussi infirme qu'il le montre. C'est ensemble qu'ils décident de rester à la ferme.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)10312
Nombre de salles de sortie (Paris)11
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)2
Nombre d'entrée première semaine (Paris)8071