Attention bandits (1986) Claude Lelouch

Pays de productionFrance
Sortie en France 1987
>> Rechercher "Attention bandits" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Lelouch
Assistant réalisateurAlain Maline
ScénaristeClaude Lelouch
DialoguisteClaude Lelouch
DialoguistePierre Uytterhoeven
Société de production Les Films 13 (Paris)
Société de production TF1 Films Production
Directeur de productionTania Zazulinsky
Distributeur d'origine AAA - Acteurs Auteurs Associés
Directeur de la photographieJean-Yves Le Mener
Ingénieur du sonHarald Maury
Compositeur de la musique originaleFrancis Lai
DécorateurJacques Bufnoir
MonteurHugues Darmois

générique artistique

Jean Yanne(Simon Verini)
Patrick Bruel(Julien Bastide, dit Mozart)
Marie-Sophie L.(La princesse)
Charles Gérard(Tonton Charlot)
Corinne Marchand(Manuchka)
Edwige Derache-Navarro(la Princesse enfant)
Hélène Surgère(La directrice de l'institution)
Hervé Favre(le fiancé suisse)
Christine Barbelivien(Françoise Verini)
Anouchka
Eugène Berthier
Françoise Bette
Raoul Billerey
Jean-Claude Bourbault
Olivier Cruveiller
Jean-Michel Dupuis
Laura Favali
Ginette Garcin(la femme de chambre)
Gunilla Karlzen
Xavier Maly

Bibliographie

Synopsis

La pêche à la ligne avec sa femme, sa fillette Marie-Sophie et son fidèle compagnon Charles, semble être l'activité préférée de Verini dit « l'expert », du nom de son ancienne profession, maintenant un truand spécialisé dans le recel et la revente d'objets volés. Le jeune « Mozart », auteur avec sa bande d'un hold-up chez Cartier, le sollicite pour écouler la marchandise. Verini accepte et s'envole pour la Hollande. La nuit même de son départ, sa femme est enlevée ; les bijoux sont exigés comme rançon. Verini accepte mais, lors de l'échange, sa femme est abattue sous ses yeux. Avant même de rechercher les tueurs, il place sa fille dans un collège suisse. A son retour, la police l'arrête, un des bijoux volés ayant été retrouvé dans sa voiture. En prison pour quelques années, Verini et sa fille échangent une fructueuse correspondance, progressivement, il lui révèle ses activités et le destin de sa mère. Loin de lui en vouloir, la jeune fille l'aime encore plus. La fin de son éducation coïncide avec la sortie de prison de son père. Avec curiosité et beaucoup de tendresse ils se retrouvent. Mais sur les indications de Mozart, et avec son aide, Verini abat l'assassin de sa femme, son ancien jardinier. Marie-Sophie, révoltée, se réfugie dans les bras d'Antoine qu'elle a connu au collège. Cette fois, Verini se fait « pincer » comme un bleu avec l'arme du crime sur lui. De nouveau la prison. Marie-Sophie promet à Mozart de l'épouser s'il parvient à faire évader son père. Le jeune truand, à qui tout réussit, imagine un stratagème fort simple : un coup de téléphone à l'Opéra et des menaces... Il n'a pas grand chose à perdre et il peut y gagner l'amour de Marie-Sophie !
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurCiné Vidéo Film
DistributeurFil à Film (Gaillon)
Annee1992
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée110 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)224571
Nombre de salles de sortie (Paris)36
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)15
Nombre d'entrée première semaine (Paris)88019