Le Complexe du kangourou (1986) Pierre Jolivet

Pays de productionFrance
Sortie en France 1986
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Complexe du kangourou" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Jolivet
ScénaristePierre Jolivet
ScénaristeOlivier Schatzky
Collaborateur scénaristiqueHenri Béhar
Société de production CAPAC - Compagnie Artistique de Productions et d'Adaptations Cinématographiques
Société de production Fildebroc Productions
ProducteurMichelle de Broca
ProducteurPaul Claudon
Directeur de productionHubert Mérial
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieChristian Lamarque
Ingénieur du sonGérard Lamps
Ingénieur du sonYves Osmu
Compositeur de la musique originaleSerge Perathoner
DécorateurEric Simon
CostumierJacqueline Moreau
MonteurJean-François Naudon

générique artistique

Roland Giraud(Loïc Mast)
Clémentine Célarié(Claire Chaumette)
Zabou(Odile)
Didier Flamand(Jacques Kurland)
Maaïke Jansen(La Polonaise)
Raymond Aquilon(taxi)
François Berléand(le beau-frère)
Brigitte Chamarande(secrétaire de la banque)
Caroline Chaniolleau(Jeanne)
Stéphane Freiss(Bob)
Maurice Illouz(chef pompier)
Marc Jolivet(Fabrice)
Marc de Jonge(Verahege)
Maka Kotto(Arthur)
Magguy(jeune femme noire)
Max Morel(vigile)
Robert Rimbaud(directeur de la banque)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Il est dans les marrons. Elle est dans les étoiles. Lui, c'est Loïc, un peintre sans le sou mais non sans talent qui se refuse à toute exposition parce que, à presque trente-cinq ans, il n'est pas encore prêt. Pas près de faire la moindre concession non plus. L'art c'est l'art et il vaut mieux vendre des marrons chauds, quitte à ce que la police vienne leur chauffer les oreilles à lui et son noir de pote Arthur. Elle, c'est Odile, profession astronome. Quand elle ne surveille pas le ciel, elle essaie de convaincre Loïc de venir s'installer chez elle. Mais Loïc se défile. Non pas à cause de la Polonaise, sa femme: leur mariage est blanc, utile, un point c'est tout. Ce qui, aujourd'hui, taraude Loïc, ce sont ces oreillons qu'il a eue à vingt-huit ans. Alors, il avait pris la chose à la rigolade. Beaux-Arts obligent. Seulement Odile parle enfant. Et il n'ose pas lui avouer sa stérilité. Survient Claire qu'il a autrefois plaquée. Une Claire riche et mère d'un petit garçon qui, dirait-on, ressemble à Loïc. Père ou pas père...? Pas Claire en tout cas, qui demande son amour pour le prodiguer, séance tenante à... l'enfant. Pour changer des marrons, pour voir "son" fils Loïc baby-sitter Eric. Parties de plaisir. Et sa mère, et sa soeur - enceinte -, et son frère, impétueux créateur de solderies, et son beauf, banquier en second qui vient de lui décrocher un contrat pour une fresque dans la salle de réunion, de se réjouir. Tous. Mais pas Odile, qui veut rompre. De la brouille naît l'embrouillamini. Claire est partie avec Eric. Faisant feu de tout bois, Loïc et sa suite retrouvent la jeune femme en partance pour les Etats-Unis. En haut des marches, Eric. Derrière Eric... son père. Exit l'illusion. Retour à la réalité. On inaugure l'oeuvre murale bancaire. Odile est là. Et le petit. Quel petit? Le huitième d'Arthur que celui-ci lui a confié... Sur la fresque, minuscules, un kangourou blanc avec, sans sa poche un petit... noir. Comme sur le porte-bébé du vélo de Loïc.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurAMLF Vidéo (Paris)
DistributeurAlliance Vidéo (Paris)
Annee1987
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée85 minutes
EditeurPioneer Setton (Nanterre)
DistributeurAlvin J. Neitz
Annee0
VersionVersion originale
FormatDVD - ZONE 2 (Europe/Japon)
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée86 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)59069
Nombre de salles de sortie (Paris)35
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)10
Nombre d'entrée première semaine (Paris)29610

Tournage

Dates de tournage

Début : 10 février 1986
Fin : 03 avril 1986