Généalogies d'un crime (1996) Raoul Ruiz

Pays de productionFrance ; Portugal
Sortie en France26 mars 1997
Procédé image35 mm - Couleur
Durée114 mn
DistributeurAlfama Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Généalogies d'un crime" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRaoul Ruiz
Assistant réalisateurStéphane Riga
ScénaristePascal Bonitzer
ScénaristeRaoul Ruiz
DialoguistePascal Bonitzer
DialoguisteRaoul Ruiz
Société de production Gémini Films (Paris)
Société de production Madragoa Filmes (Lisboa)
Producteur déléguéPaulo Branco
Directeur de productionPhilippe Saal
Distributeur d'origine Rezo Films (Paris)
Directeur de la photographieStefan Ivanov
Ingénieur du sonHenri Maïkoff
Compositeur de la musique originaleJorge Arriagada
DécorateurLuc Chalon
DécorateurSolange Zeitoun
CostumierElisabeth Tavernier
MonteurValeria Sarmiento

générique artistique

Catherine Deneuve(Solange et Jeanne)
Michel Piccoli(Georges)
Melvil Poupaud(René)
Andrzej Seweryn(Christian)
Bernadette Lafont(Esther)
Monique Mélinand(Louise)
Hubert Saint-Macary(Verret)
Jean-Yves Gautier(Mathieu)
Mathieu Amalric(Yves)
Camila Mora(Soledad)

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Une avocate, Solange, qui a la réputation au barreau de se battre pour les causes perdues, accepte - le jour même où elle apprend la mort accidentelle de son fils - de défendre un jeune homme du même âge, René, accusé du meurtre de sa tante, Jeanne. Tout accable René, notamment le témoignage de Georges Didier, psychanalyste membre de la même association que Jeanne. Solange a des entretiens avec René, au cours desquels il lui propose de dialoguer en échangeant leur personnalité. C'est un jeu thérapeutique que sa tante pratiquait avec lui. Solange découvre dans le journal de Jeanne que René enfant avait, selon elle, un destin de criminel. Solange s'identifie de plus en plus à Jeanne. Bien que combattue par les psychanalystes, elle obtient l'acquittement de René. Elle tombe alors amoureuse de lui et René redevient le voleur qu'il a toujours été. L'entourage de Solange s'est dégradé ; sa mère meurt chez son psychanalyste, le juge qui faisait des investigations sur la société de psychanalyse succombe à une crise cardiaque. Les relations de Solange avec René deviennent conflictuelles et c'est elle qui le tue, vengeant ainsi Jeanne.
Copyright Bibliothèque du film, 1997
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)81716
Nombre de salles de sortie (Paris)13
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)9
Nombre d'entrée première semaine (Paris)22424
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)193188