La Peau de Torpédo (1969) Jean Delannoy

Pays de productionFrance ; République fédérale d'Allemagne ; Italie
Sortie en France 1970
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "La Peau de Torpédo" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Delannoy
Assistant réalisateurFrançois Dupont-Midy
ScénaristeJean Delannoy
Auteur de l'oeuvre originaleFrancis Ryck
AdaptateurJean Delannoy
DialoguisteJean Cau
Société de production Les Films Copernic (Paris)
Société de production Mars Films (Paris)
Société de production Roxy Film GmbH (München)
Société de production Ultra Film (Roma)
Société de production COMACICO - Compagnie Africaine Cinématographique et Commerciale (Paris)
Directeur de productionPaul Laffargue
Distributeur d'origine Paramount Pictures
Directeur de la photographieDidier Tarot
Directeur de la photographieEdmond Séchan
Ingénieur du sonChristian Forget
Compositeur de la musique originaleFrançois de Roubaix
DécorateurRené Renoux
MonteurLouisette Hautecoeur
Photographe de plateauRoger Corbeau

générique artistique

Stéphane Audran(Dominique)
Lilli Palmer(Hélen)
Klaus Kinski(Torpedo)
Frédéric de Pasquale(Nicolas)
Michel Constantin(Coster)
Jean Claudio(Fedor)
Catherine Jacobsen(Françoise)
Christine Fabréga(Sylviane)
Noëlle Adam(Laurence)
Angelo Infanti(Gianni)
Micheline Luccioni(la postière)
Aimé de March(l'antiquaire)
Jacques Harden(un inspecteur)
Michel Charrel(un inspecteur)
Pierre Koulak(un inspecteur)
Yves Massard(inspecteur de la filature)
Paul Pavel(inspecteur de la filature)
Bernard Musson(l'inspecteur à Fécamp)
Robert Favart(le commissaire principal)
Georges Lycan(Torpédo II)
Roger Lumont(le camionneur)
Roland Malet(agent de police)
Christian Brocard(homme à la morgue)
Marie-Pierre Casey(la femme à la morgue)
Gérard Dauzat
Rita Maiden
Philippine Pascal

Bibliographie

Synopsis

Personne, pas même Dominique, sa femme, ne se doute que Nicolas Krestowics, antiquaire réputé, est en réalité un espion faisant partie d'un important réseau étranger. Comme il revient d'une mission délicate mais parfaitement réussie, Helen, la responsable du réseau, lui ordonne de s'installer pour quelques jours chez une ravissante « boîte aux lettres », Françoise, le réseau ayant été mis en « replis de sécurité ».Tout irait pour le mieux si Dominique, qui croit son mari en Italie, n'était détrompée par une amie, Laurence, qui lui dit avoir vu Nicolas à Paris avec une femme. Dominique se précipite à l'adresse indiquée par Laurence. Là, aveuglée par la jalousie et la rage, elle tue son mari, bles-se Françoise, puis s'en va, hagarde, à travers les rues. D'errances en errances, elle se retrouve à Fécamp dans un vieux bateau où habite Jean, un bohème rêveur et raté, en réalité un indic qui avertit bien vite la police. Celle-ci et les Services de contre-espionnage, ont percé l'identité de Nicolas et surveillent le bateau où se terre Dominique, pensant qu'elle est devenue pour le réseau un témoin gênant. Helen songe en effet à supprimer Dominique. Pour cette mission, elle fait venir deux « Torpédos », sorte d'exécuteurs d'élite entraînés à tuer. Mais leur plan minutieusement préparé échoue, « Torpédo I » se suicide au cyanure. Helen, prise vivante,est abattue par « Torpédo II » qui s'enfuit. Dominique, qui a côtoyé des monstres sans le savoir, prend cons-cience de tout ce que sa vie avait de dérisoire.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation