Mort un dimanche de pluie (1986) Joël Santoni

Pays de productionFrance ; Suisse
Sortie en France 1986
>> Rechercher "Mort un dimanche de pluie" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJoël Santoni
Assistant réalisateurRaphaël Blanc
Assistant réalisateurStéphanie Matteuzzi
ScénaristeJoël Santoni
ScénaristePhilippe Setbon
Auteur de l'oeuvre originaleJoan Aiken
Société de production FR3 Cinéma
Société de production Incite Productions
Société de production Soprofilms (Paris)
Société de production RTS - Radio Télévision Suisse (Genève ; Lausanne)
Société de production Slotint (Genève)
Producteur déléguéDaniel Messère
Producteur déléguéJoël Santoni
Directeur de productionDaniel Messère
Directeur de productionHenri Lacombe
Distributeur d'origine AAA Classic
Directeur de la photographieJean Boffety
Ingénieur du sonJean-Pierre Ruh
Compositeur de la musique originaleVladimir Cosma
DécorateurMax Berto
MonteurMartine Barraqué

générique artistique

Nicole Garcia(Elaine Briand)
Dominique Lavanant(Hazel Bronsky)
Jean-Pierre Bacri(David Briand)
Jean-Pierre Bisson(Cappy Bronsky)
Jean-Pierre Malo(Alain Milles)
Christine Laurent(Diane)
Étienne Chicot(Christian)
Cerise Leclerc(Cric)
Marshall Titus(le chanteur)
Céline Vauge(Betty)
Pierre Arbel
Denis Favrichon
Jean Filliez
René Groulade
Yves Jolidon
Jean-François Mathieu
Adrien Nicati
Nathalie Personnaz
Alain Rieder
Jan Rouiller

Bibliographie

Synopsis

Depuis deux ans, David Briand a quitté Paris pour s'installer en Suisse avec sa femme et sa fille dans une immense maison qu'il a fait construire selon ses plans. David est architecte, et cette maison aux volumes originaux est l'oeuvre de sa vie. David s'est associé à Alain, et ils espèrent que le projet qu'ils ont proposé à une municipalité sera accepté. Un matin, alors que David quitte sa maison, il rencontre un homme étrange, au bras gauche remplacé par une prothèse. Il s'appelle Bronsky et il connaît David. Devant lui, David est, apparemment, sans volonté. Bronsky s'impose chez les Briand; il sera jardinier. Comme Elaine Briand a décidé de travailler à nouveau avec Christian, un producteur de disques, Bronsky impose Hazel, sa femme, pour garder Cric, la fille des Briand. Dans la journée, Hazel est seule avec Betty, sa propre fille, et Cric qu'elle maltraite et terrorise. Elaine s'aperçoit le soir du changement de sa fille qui, pourtant, ne dit rien. Mais David défend les Bronsky. En fait, Bronsky a perdu son bras sur un chantier de la banlieue parisienne où un immeuble dont David avait fait les plans en sous-main, s'est écroulé. Lorsque David apprend que les architectes officiels de ce chantier ont été assassinés, il réagit. Il renvoie les Bronsky, avoue cette affaire à Elaine et décide de ne pas prévenir la police afin de ne pas compromettre la signature du contrat avec la municipalité. Diane, une amie des Briand, vient les voir. C'est elle qui garde maintenant Cric. Un soir, lorsque David rentre, le contrat signé, il trouve Diane égorgée et Cric a disparu. Il part à sa recherche et Bronsky le tue. Elaine rentre, se trouve face à Bronsky et à ses exigences. Elle parvient à lui échapper et à l'éliminer définitivement. Il reste maintenant à affronter Hazel qui a les deux petites filles...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurRégie Cassette Vidéo
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee1988
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée90 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)44911
Nombre de salles de sortie (Paris)28
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)7
Nombre d'entrée première semaine (Paris)23983