L'État de grâce (1986) Jacques Rouffio

Pays de productionFrance
Sortie en France24 décembre 1986
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
>> Rechercher "L'État de grâce" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Rouffio
Assistant réalisateurVincent Canaple
Assistant réalisateurJean-Marc Tostivint
Assistant réalisateurEmmanuel Fusiller
ScénaristeJacques Kirsner
ScénaristeJacques Rouffio
DialoguisteJacques Kirsner
Société de production Selena Audiovisuel
Société de production Mod Films (Paris)
Producteur déléguéJacques Kirsner
Directeur de productionHugues Nonn
Distributeur d'origine AAA - Acteurs Auteurs Associés
Directeur de la photographieDominique Chapuis
CadreurThierry Jault
Ingénieur du sonDominique Levert
MixeurDominique Dalmasso
Compositeur de la musique originalePhilippe Sarde
DécorateurJean-Jacques Caziot
CostumierMarie Vernoux
MaquilleurJudith Gayo
CoiffeurCatherine Crassac
MonteurAnna Ruiz
ScriptAruna Villiers
Directeur de castingLissa Pillu
CascadeurMichel Berreur
Photographe de plateauChristophe Rouffio

générique artistique

Nicole Garcia(Florence Vannier-Buchet)
Sami Frey(Antoine Lombard)
Pierre Arditi(Jean-Marc Vannier-Buchet)
Philippe Léotard(Pierre-Julien)
Dominique Labourier(Jeanne Lombard)
Jean Rougerie(Edmond Lombard, le père)
Yvette Etiévant(Madeleine Lombard, la mère)
Catherine Hiegel(Sylvie)
Yves Pignot(Eric Buppon)
Marc Berman(Weber)
André Thorent(Florian)
Jean-Eric Grandgérard(Claude, le chauffeur)
José Montes(l'huissier du ministère)
Hugues Nonn(le directeur de l'usine)
Emmanuel Legrand(un militant)
Umban U'Kset
Geoffrey Bateman
Pierre Devilder
Claude d' Yd
Thierry Gimenez
Alexandre Grecq
Michel Gudin
Hervé Hiolle
Maïwenn Le Besco
Christine Lebrima
Madeleine Marion
Renaud Marx
Olivier Pierre
Catherine Jacob
Jérôme Mathieu
Magali Pagès
Olivier Pajot
Jean Turlier
Tatiana Vialle

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Florence Vannier-Buchet, mariée à un riche banquier, Jean-Marc Vannier, est une femme d'affaires active et ambitieuse. Antoine Lombard, célibataire, fils d'un instituteur, vieux militant socialiste, est secrétaire d'Etat aux Universités. Tout les oppose donc, et pourtant ils se rencontrent lors d'une assemblée mouvementée du CNPF. Florence intervient en faveur d'Antoine. Amusé, il l'en remercie. Elle le rabroue. Ils deviennent amants. Ce qui aurait pu n'être qu'une passade devient une liaison passionnée. Mais l'exercice du pouvoir a ses contraintes. Florence veut s'attaquer au marché américain. Elle est habituée à jouer avec l'argent - celui de son mari - et les hommes-partenaires d'affaires ou autres. Quant à Antoine, il prépare un projet de rénovation de l'enseignement supérieur. Chacun d'eux se consacre beaucoup à son travail, et leur relation en pâtit, mais Florence parvient toujours à s'échapper pour rejoindre Antoine dans les circonstances les plus imprévues, d'autant que Jean-Marc semble s'accommoder de la situation et des fugues répétées de son épouse. Jusqu'au moment où il décide de divorcer. Florence s'y oppose, rompt avec Antoine, demande un sursis, d'abord refusé, puis accordé. Antoine commet quelques impairs dans sa vie professionnelle puis il finit par démissionner, étant en désaccord avec la politique gouvernementale. Il part en Italie où il retrouve Florence venue seule, elle aussi. Mais la jeune femme qui vient de racheter une entreprise dont le redémarrage ne peut se faire qu'au prix de licenciements, doit rentrer à Paris. Là, le personnel résiste à ses desseins et la séquestre. Alors que Jean-Marc suit les événements de loin, Antoine intervient auprès des ouvriers. Florence finit par céder sur tous les points...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurPowder Distribution
DistributeurPowder Distribution
Annee1992
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée90 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)107705
Nombre de salles de sortie (Paris)20
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)8
Nombre d'entrée première semaine (Paris)45123