Scratch (1981) Claude Patin

Pays de productionFrance
Sortie en France 1982
DistributeurEurociné (source : ADRC)
>> Rechercher "Scratch" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Patin
ScénaristeClaude Patin
Société de production Les Films du Tricasse (Troyes)
Directeur de productionHenri Dutrannoy
Distributeur d'origine Les Films du Tricasse (Troyes)
Directeur de la photographieAndré Zarra
Ingénieur du sonJean-François Auger
Compositeur de la musique originaleJean-Marie Barrière
Compositeur de la musique originalePascal Teillet
Compositeur de la musique originaleJean-Claude Weill
MonteurRoland Grillon

générique artistique

Christian Baltauss(Bertrand Duverger)
Claude Brosset(Victor Ambrosio)
Joël Queirel(Joachim Lanier)
Colette Boyer(Corinne)
Evelyne Pelletier(Anne)
Yannick Bouthegourd
Jacques Cantel
Pierre Daout
Suzanne Drot
Alain Kuligowski
Natacha Lavaut
Patrick Mourez
Claude Ogé
Michel Vigné

Bibliographie

Synopsis

On peut rêver de motos quand on est ouvrier en usine et ne pas pouvoir assouvir sa passion , faute d'argent. C'est le cas de Bertrand, dont la situation financière ne laisse pas d'inquiéter sa petite amie Corinne, une adolescente fortunée qui sort avec lui et qui éprouve de la jalousie envers les copains de Bertrand qui partagent sa passion des grosses cylindrées. Pourtant cela ne l'empêche pas de les accompagner à l'Enduro des sables qui se déroule chaque année au Touquet. Mais elle s'y ennuie ferme jusqu'à ce qu'elle soit choisie, à la fin, pour remettre les trophées au vainqueur, Lanier. Celui-ci la ramène en voiture alors que le pauvre Bertrand reste sur la touche. De retour chez lui, où sa mère est malade, il a la douloureuse surprise de recevoir la lettre de licenciement de son entreprise. Il ne peut donc payer les traites de la grosse moto qu'il s'est récemment achetée. Le vendeur, Ambrosio, est bon prince: avec ce qu'il a déjà versé, Bertrand se voit offrir une 125 cm3. Les largesses d'Ambrosio ne s'arrêtent pas là puisqu'il lui procure également du travail deux jours par semaine: préparer une moto de course. Mais rien ne vainc sa morosité à l'exception peut-être d'Isabelle, une "motarde" qui l'a dépanné sur la route alors qu'il se promenait en compagnie de sa soeur. C'est avec elle qu'il se rend à une course de moto au Castellet où il apprend que son patron Ambrosio a eu un accident et qu'il ne pourra donc pas organiser le cross dont il s'occupe tous les ans. Au pied levé, Bertrand est donc appelé à le remplacer. Avec succès. Pour le récompenser, Ambrosio lui confie une nouvelle moto enduro ultra-performante avec laquelle, aux six jours de Brioude, il distance Lanier. Celui-ci, bonne pâte, pistonne Bertrand pour qu'il rentre dans son équipe. La meilleure.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation