Une pierre dans la bouche (1982) Jean-Louis Leconte

Pays de productionFrance
Sortie en France 1983
>> Rechercher "Une pierre dans la bouche" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Louis Leconte
ScénaristeGérard Brach
ScénaristeJean-Louis Leconte
DialoguisteGérard Brach
Société de production Helia Films
Société de production Salsaud International
Directeur de productionMarie-Annick Jarlegan
Distributeur d'origine AAA - Acteurs Auteurs Associés
Distributeur d'origine Soprofilms (Paris)
Directeur de la photographieHenri Alekan
Ingénieur du sonPhilippe Lioret
Compositeur de la musique originaleEgisto Macchi
DécorateurColombe Anovilh
DécorateurJean-Pierre Bazerolle
MonteurGeneviève Letellier

générique artistique

Harvey Keitel(Le fugitif)
Michel Robin(Victor)
Richard Anconina(Marc)
Catherine Frot(Jacky)
Jeffrey Kime(Le tueur américain)
Bruno Balp(Daniel)
Jacques Boudet(le pompiste)
Geneviève Mnich(Suzanne)
Hugues Quester(l'automobiliste)
Greta Rubens(la femme dans le blockhaus)
Gérard Uzès(l'homme dans le blockhaus)

Bibliographie

Synopsis

Une plage de l'Atlantique, la nuit. Un homme fuit. Il est blessé. Deux tueurs le poursuivent à bord d'une voiture. Grâce à la complicité (involontaire) d'un couple d'amoureux, le fugitif leur échappe. A bout de souffle, il traverse une forêt et se réfugie dans une vieille maison, manoir ou petit château, inhabitée. En fait, elle ne l'est pas. Un homme y demeure seul: Victor, ancien comédien qu'une blessure de guerre a rendu aveugle. Il vit dans le souvenir de sa carrière brisée et de sa femme morte. Entre Victor et le fugitif, c'est une double partie de cache-cache qui se joue: physique, tout d'abord, dominée par la crainte que chacun éprouve pour l'autre. Puis psychologique: à la peur succèdent l'intérêt et une certaine fascination réciproque. De ces rapports étranges entre deux étrangers (le fugitif est non seulement un homme traqué, il est de plus américain), naît une certaine complicité. Ainsi, quand les deux tueurs, le lendemain matin, se présentent chez Victor en prétendant rechercher un fou dangereux échappé d'un asile, le vieil homme, en cachant son infirmité, leur déclare n'avoir pas vu celui qu'ils traquent. Mais, peu après, débarquent dans la demeure de Victor deux visiteurs inattendus: son neveu, Marc, un bon à rien stupide et un peu louche, et une "amie" de fraîche date, Jacky, une jeune fille mignonne et délurée. Une seule chose intéresse Marc: l'argent de son oncle. Il le vole. Et, comme il est contraint, par le fugitif, de restituer l'argent et que Jacky s'intéresse par trop à ce dernier, l'affrontement est inévitable. Marc s'en va, avec Jacky. Par hasard, à une station-service, ils rencontrent les deux tueurs qui continuent de dévider leur couplet sur le "fou homicide échappé de l'asile". Marc leur révèle avec délectation l'endroit où se cache leur proie. Les tueurs, ravis, foncent pour rattraper leur victime. Horrifiée, Jacky dérobe la voiture de Marc pour prévenir le fugitif. Malgré l'obstination de Victor, le fugitif et Jacky sont abattus par les tueurs. Le fugitif était un traître: après sa mort, on lui mettra "une pierre dans la bouche".
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)8548
Nombre de salles de sortie (Paris)12
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)3
Nombre d'entrée première semaine (Paris)5258