Comme un boomerang (1976) José Giovanni

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1976
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Comme un boomerang" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJosé Giovanni
ScénaristeAlain Delon
ScénaristeJosé Giovanni
DialoguisteJosé Giovanni
Société de production Adel Productions (Paris)
Société de production Filmes Cinematografica (Roma)
Société de production Lira Films (Paris)
ProducteurRaymond Danon
ProducteurAlain Delon
Directeur de productionLudmilla Goulian
Distributeur d'origine Fox-Lira
Distributeur d'origine 20th Century Fox Corporation
Distributeur d'origine Lira Films (Paris)
Directeur de la photographiePierre-William Glenn
Ingénieur du sonGuy Villette
Compositeur de la musique originaleGeorges Delerue
DécorateurWilly Holt
MonteurFrançoise Javet
Photographe de plateauVictor Rodrigue

générique artistique

Alain Delon(Jacques Batkin)
Charles Vanel(Ritter)
Carla Gravina(Muriel)
Louis Julien(Eddy Batkin)
Pierre Maguelon(L'inspecteur)
Suzanne Flon(La veuve du policier)
Rino Bolognesi
Monique Chaumette
Louisa Colpeyn
Dora Doll
René Kolldehoff
Laurent Malet
Pierre Malet
Jacques Rispal

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Au cours d'une drogue-party dans une somptueuse demeure de la Côte d'Azur, un adolescent de 17 ans tire à l'aide d'un fusil de chasse sur un policier stationnant à l'extérieur du bâtiment. Moment d'inconscience, peur subite: l'influence de la drogue empêche le jeune homme de comprendre son geste. Il est aussitôt remis entre les mains de la justice. Son père, Jacques Batkin, industriel qui a fait fortune dans les transports routiers rentre précipitamment d'Iran. Il décide immédiatement que la défense du jeune homme sera effectuée par un ami de la famille, l'avocat Ritter, ténor du barreau couvert d'honneurs et maintenant à la retraite. Maître Ritter demande à être assisté par un jeune collègue en qui il a toute confiance. Batkin entame une série de démarches pour aider son fils. Convoqué par le juge d'instruction, il découvre bien vite que celui-ci est de parti pris et voit d'un mauvais oeil sa fortune récemment acquise. Batkin contacte également la veuve du policier et tente de la persuader de ne pas porter plainte contre son fils. Il y arrive presque quand la femme apprend par les journaux que Batkin était autrefois un gangster qui a fait de la prison. Dès lors, elle se montre résolument agressive. Batkin essaie ensuite de remonter la filière des trafiquants de drogue qu'il tient pour responsables du geste tragique de son fils. Il retrouve les jumeaux allemands, camarades de l'adolescent qui avaient invité ce dernier à la drogue-party et leur arrache le nom de leur fournisseur: un certain horloger qui meurt d'une crise cardiaque lors de son affrontement avec Batkin, venu "visiter" son arrière-boutique. Dans la prison, l'adolescent a voulu imiter, mais en vain, une des anciennes ruses de son père qui avait simulé la folie. Mais il échoue dans sa tentative et, peu de temps après, tente de se pendre dans sa cellule. Comprenant que son fils ne tiendra pas le coup jusqu'au jugement, Batkin entreprend de le faire évader durant le trajet du fourgon cellulaire. Père et fils, enfin réunis, fuient dans la montagne, traqués par les hélicoptères. Ils viennent de franchir la frontière italienne quand un policier ordonne à un tireur de les mettre en joue...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurUGC - Union Générale Cinématographique
DistributeurFilm Office (Neuilly sur Seine)
Annee1993
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée100 minutes

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage