Le Triomphe de Michel Strogoff (1961) Victor Tourjansky

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1961
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Triomphe de Michel Strogoff" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurVictor Tourjansky
ScénaristeMarc-Gilbert Sauvajon
Auteur de l'oeuvre originaleJules Verne
DialoguisteMarc-Gilbert Sauvajon
Société de production Les Films Modernes (Paris)
Société de production Fono Roma
Directeur de productionLudmilla Goulian
Directeur de la photographieEdmond Séchan
Ingénieur du sonJean Monchablon
Compositeur de la musique originaleHubert Giraud
ChorégrapheIrina Grjebina
DécorateurRené Renoux
CostumierGladys de Segonzac
MonteurArmand Ridel
MonteurHenri Taverna
ScriptClaude Vériat
Photographe de plateauWalter Limot

générique artistique

Curd Jürgens(Michel Strogoff)
Capucine(Tatiana Volskaya)
Pierre Massimi(Serge de Bachenberg)
Claude Titre(Igor Vassiliev)
Simone Valère(l'impératrice)
Pierjac(Ivan)
Valery Inkijinoff(Amektal)
Daniel Emilfork(Ben Roufh)
Georges Lycan(le Khan)
Henri Nassiet
Raymond Gérôme
Pierre Mirat
Jacques Bézard

Bibliographie

Synopsis

Le colonel Strogoff est sollicité par l'impératrice de toutes les Russies afin de veiller sur le fougueux et imprudent prince de Bashenberg, son neveu, à qui l'empereur a confié la mission de repousser l'offensive des turcomans de Kiwa. Pierre le Grand et Nicolas 1er ont déjà été tenus en échec par les Turcomans et le jeune prince a le vif désir de les vaincre. Le colonel Strogoff rejoint donc le jeune prince et son escorte à travers la steppe russe. Ayant rencontré dans une auberge une ravissante et mystérieuse jeune fille, Tatiana, qui ne semble pas libre et disparaît sans explications, il la retrouve aux portes de Kiwa. Il apprend qu'elle est la fille d'un officier russe que les turcomans ont faite prisonnière. Grâce à Tatania, le colonel Strogoff, qui a dû se rendre au chef des Turcomans à la suite des folles imprudences du jeune prince incapable, sauvera une situation considérée comme désespérée. Un sursaut de bravoure et d'intelligente soumission aux ordres de Michel Strogoff fera gagner la partie. Mais, malgré le sourire triste de Tatiana, Michel Strogoff ne s'attarde pas à Kiwa conquise et repart vers d'autres aventures.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation