Le Faux-cul (1975) Roger Hanin

Pays de productionFrance ; République fédérale d'Allemagne
Sortie en France 1975
>> Rechercher "Le Faux-cul" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRoger Hanin
Assistant réalisateurJean-Claude Sussfeld
ScénaristeRoger Hanin
Société de production Progéfi - Production Générale de Films (Paris)
Société de production O.R.T.F. - Office de Radiodiffusion et Télévision Française
Société de production Les Productions Belles Rives (Paris)
ProducteurChristine Gouze-Rénal
Directeur de productionAlain Darbon
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographieAlain Levent
CadreurRoger Gleyze
Ingénieur du sonPaul Lainé
MixeurElvire Lerner
Compositeur de la musique originaleRichard Eldwyn
CostumierEvelyne Dassas
MaquilleurSerge Groffe
MonteurArmand Psenny
ScriptKathleen Fonmarty
RégisseurAntoine Gannage

générique artistique

Bernard Blier(Maxime)
Robert Hossein(Kaminsky)
Marie Grinewald(Dahlia)
Marcel Dalio(Cohen)
Sabine Glaser(Magda)
Edward Meeks(Stafford)
Roger Dumas(Frémicourt)
Roger Hanin(Belkacem)
Mory Traoré(le Président)
Georges Géret(Rousselet)
Hélène Duc(Mamy)
Robert Lombard(Prussac)
Moussa Diouf(N'Gourou)
Jacques Duby(le croque-mort)
Michel Beaune(Ferjac)
Gérard Darmon(Blumenfeld)
Michel de Ré(Croo)
André Falcon(Freaumont)
Hans Verner(Pallenberg)
Michel Peyrelon(Dumas)
Christian Van Cau

Bibliographie

Synopsis

Gunda Ley, président d'une république ou|#est-africaine, débarque à Orly en vue de signer avec le gouvernement français un protocole d'accord de livraison d'uranium. Tandis que le président noir cache à peine son mépris sous des dehors de "bon petit nègre", et que le gouvernement, aux petits soins, met tout en oeuvre pour que les accords aboutissent, des agents de tous bords tentent de faire échouer la transaction, qui n'a de secrète que le nom. En effet, le mur du silence est craquelé de fissures: l'appât du gain fait trahir tel ou tel haut fonctionnaire; quant à Victor, le "faux-cul" de l'histoire, agent des Renseignements généraux, il est incapable de résister aux pressions et aux menaces qui pèsent sur ses chers oiseaux exotiques: il parle, il parle, et en premier lieu à sa mère, dont il connaît pourtant l'appartenance à la C.I.A. Ni les Américains, ni les Arabes ne tiennent à la signature du protocole, craignant pour leurs ventes de pétrole. Les Américains tuent les Arabes, tuent la fausse voyante-vrai agent français chargé(e) de persuader le président Gunda Ley de signer, et finissent par s'attaquer au président lui-même. Contrecarrées par les services secrets israéliens, leurs tentatives échouent. Un haut fonctionnaire français kidnappe alors les oiseaux de Victor, et ce dernier, fou de douleur, prend comme otage la jeune femme du président. Mais Israël, qui travaille main dans la main avec le gouvernement français, veillait au grain et assure la signature définitive du protocole.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurCarrère Vidéo
DistributeurCarrère Vidéo
Annee1985
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée92 minutes

Exploitation