Io sono un autarchico (1976) Nanni Moretti

Je suis un autarcique

Pays de productionItalie
Sortie en France25 janvier 1978
Procédé image16 mm - Couleur
Durée95 mn
DistributeurLe Pacte (source : ADRC)
>> Rechercher "Io sono un autarchico" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurNanni Moretti
ScénaristeNanni Moretti
Auteur de l'oeuvre originaleNanni Morettid'après une idée originale
ProducteurNanni Moretti
Directeur de la photographieFabio Sposini
Compositeur de la musique originaleFranco Piersanti
MonteurNanni Moretti

générique artistique

Nanni Moretti(Michele Apicella)
Lorenza Codignola(Silvia, la mère de Michele)
Fabio Traversa(Fabio Ghezzi, le metteur en scène)
Giorgio Viterbo(Giorgio, le professeur)
Paolo Zaccagnini(Paolo)
Luciano Agati(Giuseppe)
Beniamino Placido(le critique de théâtre)
Andrea Pozzi(Andrea, le fils du critique)
Alberto Flores(Pio)
Benedetta Bini(Benedetta)
Lori Valerini(la fille à la fenêtre)
Fabio Sposini(Fabio)
Luigi Moretti(un spectateur)
Lucio Ravasini(un spectateur)
Alberto Abruzzese
Simona Frosi
Filippo La Porta
Enrico Proietti
Roberto Pizza
Franco Piersanti
Andrea Parlatore
Guido Valesini
Franco Moretti
Augusto Minzolini
Piero Galletti
Paolo Flores d'Arcais
Mauro Fabretti
Stefano Brasini
Stefano Bergesio

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

En Italie, un jeune metteur en scène fou de théâtre d'avant-garde, décide de monter son propre spectacle qu'il prépare depuis des mois. Mais il faut recruter des comédiens. Il parvient néanmoins avec ses amis à constituer une troupe dont les éléments sont pour le moins hétérogènes : un fainéant, un passionné, une femme, un anxieux, un médecin, un père célibataire « qui ne peut avoir l'air doux ». Avant de commencer tout travail, on se doit de faire connaissance. Aussi décide-t-on d'effectuer une grande promenade en camping. La balade prend vite la tournure d'une épreuve de force d'où les plus faibles sont impitoyablement rejetés, car « sans pectoraux, il n'y a pas d'avant-garde ». Seuls, les plus forts sont prêts à participer à la création de l'oeuvre. Les répétitions commencent avec leur lot de disputes, de découragements, de joies, de discussions mettant en pièce le cinéma et le théâtre. La Première arrive : on invite un critique et le spectacle a lieu. Ce n'est pas un triomphe mais ça marche et le critique est satisfait. La pièce passe en vitesse de croisière et chacun, après l'exaltation commune du début, retrouve sa part de soucis quotidiens. A la dernière, même le public boudera le débat organisé par le metteur en scène et les comédiens quitteront leur chef qui se retrouvera seul pour ranger les chaises du théâtre.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage