Le Soleil des voyous (1966) Jean Delannoy

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1967
>> Rechercher "Le Soleil des voyous" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Delannoy
Assistant réalisateurDenis Amar
ScénaristeJean Delannoy
Auteur de l'oeuvre originaleJay Flynn
AdaptateurJean Delannoy
DialoguisteAlphonse Boudard
Société de production Les Films Copernic (Paris)
Société de production Fida Cinematografica (Roma)
Société de production Vertrieb Films
Directeur de productionEric Geiger
Directeur de la photographieWalter Wottitz
Ingénieur du sonJean Rieul
Compositeur de la musique originaleFrancis Lai
DécorateurRené Renoux
MonteurHenri Taverna

générique artistique

Jean Gabin(Denis Ferrand)
Robert Stack(Jim Beckley)
Margaret Lee(Betty)
Suzanne Flon(Marie-Jeanne)
Jean Topart(M. Henri)
Georges Aminel(Commissaire Leduc)
Yves Barsacq(le loueur de véhicules)
Antoine Baud(policier de la route)
Paul Bisciglia(le barman)
Lucienne Bogaert(la vieille)
Henri Coutet(le vigile)
Jo Dalat(faux éboueur)
Nicole Desailly(Hélène)
Mino Doro(Luigi Savani)
Luce Fabiole(Angèle)
Roger Fradet(un faux éboueur)
Edouard Francomme(un client)
Marcel Gassouk(un truand)
Walter Giller(Maurice Labrousse)
Bob Ingarao(un complice)
Alain Janey(policier de la route)
Kampetian(le chef)
Pierre Koulak(Ange Peresi)
Georges Lycan(1er malfrat)
Roland Malet(le brigadier)
Antoine Marin(le chef cuisinier)
Albert Michel(Gaston)
Pierre-Jacques Moncorbier(le client ivre)
Bernard Musson(M. Goulette)
Michel Nastorg(Coulomb)
Carlo Nell(2ème malfrat)
Micheline Sandrel(présentatrice à la télévision)
Yvon Sarray(directeur de banque)
Maurice Seveno(journaliste de télévision)
Olga Valéry(la droguée)
Louis Viret(employé aux immondices)
Dominique Zardi(3ème malfrat)

Bibliographie

Synopsis

« Monsieur » Denis Faran est un ancien truand, garé, comme on dit, des voitures. Pas tant que ça d'ailleurs, car, pour l'amour de l'art, il guigne en face du cabaret qui lui appartient des transferts de valeur. Et, toujours pour l'amour de l'art, il bâtit un plan de hold-up fignolé. A la faveur d'un coup de main de trafiquants sur son établissement, il retrouve Jim, un Américain autrefois bien connu de lui. Avec lui, et toujours pour l'amour de l'art, 11 va monter le hold-up du siècle. Mais le gang les surveille ; mais Betty, la barmaïd, veut sa part du gâteau. Il faut composer... ou essayer. Finalement, le « coup » a lieu. Ça marche. Sauf que la « légitime » de Denis, une femme très bien, est enlevée par le gang et que la rançon comporte la totalité du bénéfice : il faut improviser des représailles qui coûteront la vie à l'une des têtes du gang, à sa vieille maman (qui ne l'a pas volé) et à Jim (qui l'avait cherché). Sauf que Betty essaie de « doubler » tout le monde. Et sauf qu'elle « tombe » bêtement, pour une histoire de faute contre le code de la route. Et fait « tomber », par la même occasion, un Monsieur honorable nommé Denis Faran.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 21 novembre 1966
Fin : 24 décembre 1966