Salut Berthe (1968) Guy Lefranc

Pays de productionFrance
Sortie en France 1968
>> Rechercher "Salut Berthe" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGuy Lefranc
ScénaristeGuy Lefranc
ScénaristeGuy Lionel
DialoguisteGuy Lionel
Société de production Les Activités Cinégraphiques (Paris)
Société de production Optimax Films
ProducteurJacques Roitfeld
Directeur de productionRoger Debelmas
Directeur de la photographieDidier Tarot
Ingénieur du sonRaymond Gauguier
Compositeur de la musique originaleClaude Stiermans
DécorateurJacques Mawart
MonteurGermaine Lamy

générique artistique

Fernand Raynaud(Adrien Chautard)
Rosy Varte(Berthe)
Darry Cowl(Didier)
Roger Carel(Camberlin)
Jean Le Poulain(Beau Papa)
Max Amyl(le concierge de l'hôtel)
Jean-Marie Arnoux(le père qui préside la retraite)
Christine Aurel(soubrette de l'hôtel)
Fernand Berset(Robert)
Georges Billy(client de l'hôtel)
Francis Blanche(le passant à la pipe)
Philippe Brizard(un père)
Adrien Cayla-Legrand(participant à la retraite)
Jacques Chevalier(François)
René Clermont(le commissaire)
Lucien Desagneaux(musicien russe)
Jacques-Henri Duval(Cesario Gallio)
Lucien Frégis(Emile)
Marius Gaidon(serveur au cocktail)
Marcel Gassouk(client du magasin d'instruments de musique)
Raoul Guillet(Père Davane)
Jean-Pierre Honoré(agent de police)
Raymond Jourdan(le supérieur)
Bernard Lavalette(Labarasse)
René Lefèvre-Bel(régisseur salle Pleyel)
Rudy Lenoir(musicien russe)
Sylvain Lévignac(un déménageur)
Roland Malet(musicien russe)
Gaston Meunier(client de l'hôtel)
Pierre-Jacques Moncorbier(l'homme au journal)
Max Montavon(le représentant)
Jacques Préboist(le garçon d'étage)
Colette Régis(cliente de l'hôtel)
France Rumilly(femme réveillée en sursaut)
Martine Sarcey(Elisabeth)
Bernard Tixier
André Tomasi(Robillard)
Pierre Tornade(Père Fauvel)
Roger Trapp(patron du café)
Virginie Vignon(l'épouse adultère)
Michel Vocoret(le mari trompé)

Bibliographie

Synopsis

Adrien Chautard, gros industriel d'Abidjan, a été choisi pour remplacer un expert auprès de la délégation officielle de la Côte d'Ivoire envoyée à Paris pour discuter de l'association de ce pays au Marché commun. Chautard se réjouit de la perspective de ce voyage où il va pouvoir retrouver la femme de ses rêves : Elisabeth. Hélas, à l'aéroport d'Abidjan, une mauvaise surprise l'attend : Berthe, son épouse légitime, a décidé de partir avec lui consulter un grand cardiologue de la capitale. Au Bourget, les caméras de la télévision accueillent la délégation officielle. Sur son petit écran de la maison des Missions de Villaroche, un brave missionnaire, le Père Fauvel, voit apparaître Adrien en qui il reconnaît un ancien condisciple. Hasard dont Didier, un jeune protégé du Père Fauvel, va tirer parti, se faisant lui aussi passer auprès d'Adrien pour un vieux camarade. En fait, ce qui intéresse Didier, c'est de trouver un commanditaire pour l'une de ses nombreuses inventions qui, selon lui, doivent lui apporter la fortune. Prêt à tout pour satisfaire Adrien, Didier se propose de le débarrasser de sa femme Berthe. Il affirme à Adrien qu'il n'y aura aucune difficulté à ce que Berthe soit provisoirement hospitalisée à Cochin où Didier a un ami interne qui, très souvent, lui prête sa chambre. Mais Berthe n'est pas aussi aisément transportable que se l'imagine Adrien. Une suite d'imbroglios inextricables s'en suit, d'autant plus que le père de Berthe survient et demande à voir sa fille. Celle-ci n'a pu être mise à Cochin, consigné pour 24 heures à cause de l'opération d'un homme politique célèbre, et c'est à la Mission que Didier a du finalement la « séquestrer ». Et c'est là, après une mémorable course-poursuite, que tout ce petit monde se retrouvera. Didier, dont Berthe est subitement tombée amoureuse quand celui-ci lui a fait croire qu'il l'avait enlevée par amour, partira avec Adrien à Abidjan. Les grandes affaires et la fortune - qui sait - commenceront peut-être pour eux.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation