Antoine et Sébastien (1973) Jean-Marie Périer

Pays de productionFrance
Sortie en France 1974
Procédé image35 mm - Couleur
Durée95 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Antoine et Sébastien" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Marie Périer
ScénaristeMonique Lange
ScénaristeJean-Marie Périer
ScénaristeFernand Pluot
Société de production Fildebroc Productions
Distributeur d'origine Valoria Films (Paris)
Directeur de la photographieYves Lafaye
Ingénieur du sonPaul Lainé
Compositeur de la musique originaleJacques Dutronc
DécorateurGérard Viard
MonteurClaude Barrois
ScriptSuzanne Durrenberger

générique artistique

François Périer(Antoine)
Jacques Dutronc(Sébastien)
Ottavia Piccolo(Nathalie)
Keith Carradine(John)
Marisa Pavan(Mathilde)
Marie Dubois(Corinne)
Pierre Tornade
Jacques François
Francis Huster

Bibliographie

Synopsis

Antoine Brignaud, alerte sexagénaire provincial, voue une passion persistante à l'aviation. Dirigeant un aéroclub, il organise des meetings et passe le plus clair de son temps à réparer les avions. Remarié à une Italienne dont il a élevé la fille, Nathalie, Antoine rêve secrètement de la marier à son fils adoptif Sébastien, farfelu jeune homme, qui effectue son service militaire. Contre les aspirations de son père qui le voulait aviateur, Sébastien veut achever ses études vétérinaires. Il n'en demeure pas moins pilote d'occasion et quitte, avec une fausse permission, la caserne pour une exhibition aérienne. Antoine nourrit envers les Etats-Unis une haine aussi injuste que tenace; affairé par ses préparatifs, il est pourtant préoccupé par Nathalie qui, depuis peu, sort précisément avec un Américain. Sa rage décuple quand il apprend que la jeune fille l'a invité à dîner! Sébastien est mis dans la confidence: il faut que l'étranger soit vite dissuadé de conquérir la jeune fille. Pour cela, une seule solution: le dégoûter par tous les moyens. Sébastien tente d'effrayer les amoureux en faisant passer son avion au-dessus de leurs têtes mais, en panne, il est contraint d'atterrir... Au dîner, ils se comportent si insolemment que John quitte la table. C'est une victoire. Les deux hommes, éméchés, vont écrire sur les murs des slogans anti-américains. Peine perdue, Nathalie a pris sa décision: elle partira avec John; elle l'aime. Dépité, Sébastien retourne à la caserne où la prison l'attend, mais un télégramme le rappelle chez lui. Antoine est à l'hôpital victime d'une crise cardiaque. Prétextant un léger mieux, il implore d'être conduit à l'aérodrome pour traverser l'Atlantique... Sébastien cède. En vol, grisé par cette dernière course, Antoine meurt tandis que son fils, aux commandes de l'appareil, l'appelle désespérément.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation