Bonne chance Charlie (1961) Jean-Louis Richard

Pays de productionFrance
Sortie en France 1962
>> Rechercher "Bonne chance Charlie" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Louis Richard
ScénaristeJacques Houbart
ScénaristeJean-Louis Richard
DialoguisteJacques Houbart
DialoguisteJean-Louis Richard
Société de production Belmont Films
Directeur de productionJean Mottet
Directeur de la photographieMichel Kelber
Compositeur de la musique originaleEdgar Bischoff
Coopérateur techniqueJean Aurel

générique artistique

Eddie Constantine(Charlie Pattison)
Carla Marlier(Florence)
Albert Préjean(Cardin)
Julien Verdier(Pfalzer)
Robert Moor(Berthier)
Yvon Lec(Henrioud)
Guy Moigne
Titos Vandis
Claude Vernier(Muller)

Bibliographie

Synopsis

Charlie Pattison, riche américain, débarque à l'aérodrome d'Athènes où il vient d'être appelé d'urgence téléphoniquement par son ami Maurice. Les deux hommes se sont connus dans des camps de prisonniers et se sont jurés de retrouver un certain docteur nazi, Hermann Geiss, amateur de tableaux de maîtres, qui s'est rendu coupable de criminelles expériences sur des prisonniers. Mais Maurice n'est pas au rendez-vous. A peine arrivé, Charlie enquête sur la disparition de son ami. C'est ainsi qu'il finit par rencontrer un marchand de tableaux, Cardin, dont Geiss aurait été le client. Pour détourner une surveillance possible, Charlie donne rendez-vous à Cardin. Mais, au moment où Cardin allait révéler à Charlie le lieu où se cachait Hermann Geiss, il est abattu par des individus masqués. Cardin meurt en disant « Cherchez Stella. ». Charlie visite donc tous les bars du Pirée, cherchant à rencontrer quelqu'un qui connaîtrait Stella. Un inconnu lui donne une adresse où, assure-t-il, il aurait quelque chance de la joindre. Mais, en réalité, il s'agissait d'un traquenard. Charlie est assommé et enlevé en voiture. Ses ravisseurs lui proposent un marché : « Qu'il disparaisse et Maurice, qu'ils gardent prisonnier, aura la vie sauve. ». Charlie accepte. et ne sachant plus que faire, s'embarque pour visiter l'île de Mykonos. C'est alors que Charlie apprend que Stella n'est autre qu'une statue grecque portant une étoile à la main, mise à jour récemment par une mission archéologique allemande dans l'île de Mykonos. Faisant le rapprochement, Charlie est maintenant persuadé d'être sur la piste du criminel de guerre qu'il recherche. Sur ces entrefaites, il apprend que Maurice a été tué en voulant s'évader. Ainsi libéré, Charlie ne tarde pas à avoir la certitude que le chef de l'expédition archéologique allemande, qui se fait appeler Henrioud, n'est autre qu'Hermann Geiss. Ses soupçons sont confirmés par là fuite d'Henrioud qui se sent démasqué. Charlie le rejoint. Mais Geiss manifeste une telle veulerie que Charlie, écoeuré, renonce à l'exécuter. Peu après cependant, Charlie surprend Geiss essayant d'endoctriner un jeune français, membre de l'expédition archéologique. Geiss n'a rien perdu de sa virulence : il veut commencer une nouvelle carrière qu'il consacrera à la vengeance et à la satisfaction de ses obsessions racistes. C'est alors que Charlie abat Hermann Geiss.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation