Le Chant du départ (1975) Pascal Aubier

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Le Chant du départ" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPascal Aubier
ScénaristePascal Aubier
Société de production Les Films de la Commune
Distributeur d'origine UZ Diffusion
Directeur de la photographieJean-Jacques Flori
Ingénieur du sonAlix Comte
Compositeur de la musique originaleDaniel Duval
Compositeur de la musique originaleHoracio Vaggione
Compositeur de la musique originaleElisabeth Wiener
MonteurDominique Gallieni

générique artistique

Brigitte Fossey(Mlle Marguerite)
Rufus(M. Michel)
Germaine Montero(Mme Montero)
Michel de Ré(M. Alain)
Paulette Frantz(Mme Vaussart)
Jacques Rispal(M. Guitton)
Jean-Claude Rémoleux(M. Boulard)

Bibliographie

Synopsis

Après la mort accidentelle de son mari, Madame Vaussart a fondé un club pour solitaires dans sa petite maison de banlieue. Chaque mercredi, autour de sa table, tous les membres se réunissent pour dîner et passer ensuite la soirée à jouer aux échecs, à tricoter, à tapoter le piano ou à ne rien faire du tout. Chacun a ses souvenirs, ses histoires, son amour-propre et sa timidité. Monsieur Michel est magasinier dans une grande surface; il vit à l'hôtel et tente d'imiter les personnages virils qu'il côtoie au cinéma. Madame Lebris a été comédienne; son public lui a tout donné avant de l'abandonner, mais elle ne lui en tient pas rigueur et sait, à l'occasion, rappeler sa splendeur passée. Monsieur Boulard est contrôleur d'une salle spécialisée dans les films érotiques; sa taille et sa corpulence impressionnantes l'ont toujours plus complexé qu'épanoui. Monsieur Alain est un ancien baroudeur qui a "fait" les colonies, et Monsieur Guitton travaille, lui, à la R.A.T.P. Mademoiselle Marguerite, enfin, est encodeuse mécanographique. Ce travail abrutissant et le refus d'assumer sa personnalité font qu'elle est proche de la dépression nerveuse. Autour de la table accueillante de Madame Vaussart, la même idée naît, germe, et s'épanouit en chacun. Un seul l'exprime et tous bientôt s'affairent pour la concrétiser. De diverses façons, la collectivité réunit des armes et des munitions et, par un froid dimanche, en un lieu préalablement repéré, chacun s'embusque seul pour une "chasse" impitoyable, à l'issue de laquelle il ne restera aucun survivant.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation