Sale temps pour les mouches (1966) Guy Lefranc

Pays de productionFrance
Sortie en France 1966
>> Rechercher "Sale temps pour les mouches" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGuy Lefranc
Auteur de l'oeuvre originaleFrédéric Dardd'après le roman "San Antonio"
AdaptateurGuy Lionel
AdaptateurGilles Morris-Dumoulin
DialoguisteMichel Audiard
ProducteurJacques Roitfeld
Directeur de productionGuy Lacourt
Directeur de la photographieDidier Tarot
Ingénieur du sonJean Labussière
Compositeur de la musique originaleJo Moutet
DécorateurJacques d' Ovidio
MonteurRobert Isnardon

générique artistique

Gérard Barray(San Antonio)
Jean Richard(Bérurier)
Philippe Clay(Félix Mazaud)
Patricia Viterbo(Sylvie Gérard)
Hélène Rémy(Mado)
Max Amyl(le médecin de la police)
Karin Balm(secrétaire d'Eva)
Henri Bellec
Robert Blome(un homme au buffet)
François Cadet(Paul le Caïd)
Yvan Chiffre(le chauffeur de Bérurier)
Henri Coutet(le vagabond)
Gérard Darrieu(Nonoeil)
Jean Galland(le "Vieux")
Raymond Jourdan(l'acheteur)
Patricia Karim(la barmaid)
Robert Le Béal(le médecin)
Maryse Martin(la garde-barrière)
Nicole Maurey(Eve Delagrange)
Jean Michaud(Stéphane Maresco)
Pierre-Jacques Moncorbier(l'homme au café)
Jean-Paul Moulinot(le général de gendarmerie)
Jenny Orléans(Berthe Bérurier)
Paul Préboist(Pinaud)

Bibliographie

Synopsis

D'éminents savants atomistes ayant mystérieusement disparu, la police charge le dynamique commissaire San Antonio non seulement de retrouver ceux-ci, mais aussi d'arrêter le chef de l'organisation. Quelques truands sont soupçonnés d'avoir trempé dans ces affaires et San Antonio, pour remonter la filière, organise un petit scénario. Il se fait admettre dans la bande comme efficace collaborateur : son insolence vis-à-vis des policiers, ses excellents réflexes de pugiliste lui valent la confiance admirative des durs. Leur caïd le mène jusqu'au dénommé Félix qui subodore en lui le policier mais décide, avant de le liquider, de se servir de lui comme couverture. San Antonio s'est embarqué dans cette périlleuse expédition avec un petit transistor qui ne se contente pas de régaler les gangsters de musiquette, mais sert aussi d'émetteur et renseigne son fidèle collaborateur, l'adipeux et vorace Bérurier, sur les déplacements de son patron. De multiples péripéties entraînent vers la Normandie, puis ramènent à Paris, San Antonio et Bérurier, l'un suivant l'autre, et tour à tour en bien mauvaise posture. Mais le commissaire se tire avec élégance et agilité des pires situations tandis que le gros Bérurier s'essouffle à le seconder tout en assouvissant un appétit déconcertant. San Antonio découvrira à la tête de l'organisation convoyeuse de savants un fabricant de mannequins en cire, retrouvera in extremis les atomistes drogués prêts pour l'expédition, et arrêtera, lors d'une spectaculaire descente en parachute, l'inquiétant Félix.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation