Der Kongress amüsiert sich (1965) Géza Radványi

Le Congrès s'amuse

Pays de productionRépublique fédérale d'Allemagne ; Autriche ; France
Sortie en France27 janvier 1967
Procédé image35 mm - Couleur
Durée100 mn
>> Rechercher "Der Kongress amüsiert sich" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGéza Radványi
ScénaristeFred Denger
Société de production Melodie-Film GmbH (München)
Société de production Wiener Stadthalle Produktions GmbH (Wien)
Directeur de la photographieFranz Holscher
Compositeur de la musique originalePeter Thomas
DécorateurOtto Pischinger
DécorateurHerta Hareiter

générique artistique

Curd Jürgens(le tsar Alexandre 1er)
Lilli Palmer(Madame de Metternich)
Paul Meurisse(Talleyrand)
Hannes Messemer(Monsieur de Metternich)
Françoise Arnoul(la comtesse Koypinskaya)
Hannelore Bollmann(la duchesse de Sagan)
Brett Halsey(Stefan Abonyi)
Ulla Moritz(Madame de Talleyrand)
Lukas Ammann(von Gentz)

Bibliographie

Synopsis

Le Congrès de Vienne de 1814-1815. La ville impériale est fastueusement décorée pour recevoir dignement les têtes couronnées venues discuter du sort de Napoléon en exil, et du partage de l'Europe. Le tsar Alexandre 1er, les rois de Bavière, de Wurtemberg, de Prusse et du Danemark, le prince de Talleyrand sont, les uns et les autres, plus attirés par les intrigues qui se nouent dans les coulisses que par les conférences officielles. Le prince de Metternich, chancelier de l'empereur d'Autriche, tout en favorisant les intrigues amoureuses des hôtes viennois, désire éloigner pour quelque temps sa fougueuse maîtresse, la chanteuse Rosa ; mais celle-ci refuse de partir pour Prague et trouve un appui fervent en la personne d'un jeune baron hongrois, bonapartiste convaincu, qui la ramène à Vienne où elle tente de chanter au Carl Theater. Quand Metternich apprend le retour de sa maîtresse, il essaie de rentrer en possession des lettres qu'il lui a écrites et qui pourraient le compromettre. Mais Talleyrand, subtil adversaire de Metternich, les détient. Malgré les avances amoureuses de la comtesse polonaise Koypinskaya, en vue de reconquérir les domaines dont elle a été spoliée, l'attention du tsar Alexandre 1er se porte avec une faveur toute paternelle sur une gracieuse fillette viennoise, Anni, qui l'a sauvé d'un attentat. Cependant, le Congrès est inquiet. Napoléon s'est enfui de l'Ile d'Elbe. Un groupe de conspirateurs menace d'enlever Marie-Louise et le roi de Rome. Le jeu intelligent et audacieux de la fine princesse Metternich sauve mainte situation fort dangereuse et le Congrès se termine par un bal des plus brillants où le tsar danse la valse, jusqu'alors bannie de la cour, avec Anni, la charmante Viennoise.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation