Bab el Oued city (1994) Merzak Allouache

Pays de productionFrance ; Algérie ; Allemagne ; Suisse
Sortie en France 1994
DistributeurStudio Canal (source : ADRC)
>> Rechercher "Bab el Oued city" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMerzak Allouache
ScénaristeMerzak Allouache
Société de production La Sept
Société de production ZDF- Zweites Deutsches Fernsehen (Mainz)
Société de production Les Matins Films
Société de production Thelma Film AG (Zürich)
Société de production Flash Back Audiovisuel
Distributeur d'origine MKL Productions
Distributeur d'origine MKL Lazennec Diffusion
Directeur de la photographieJean-Jacques Mréjen
Compositeur de la musique originaleCheb Rabah
Compositeur de la musique originaleRachid Bahri
MonteurMarie-Blanche Colonna

générique artistique

Hassan Abdou(Boualem)
Messaoud Hattou(Mess)
Nadia Kaci(Yamina)
Mohamed Ourdache(Saïd)
Mabrouk Aït Amara(Mabrouk)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Yamina écrit à Boualem. Voici plusieurs mois que celui-ci a enlevé l'un des haut-parleurs qui répercutaient les sermons de l'Imam. Boualem travaillait alors la nuit, avec son copain Mabrouk - qui complétait ses revenus par divers petits trafics - chez Hassan, le boulanger. Le haut-parleur l'empêchait de dormir. Oui mais... C'était en 1989, en plein Bab-el-Oued, quelques mois après les émeutes d'octobre 1988. Dans un quartier dégradé s'agitaient les "intégristes" islamistes. Saïd, le frère de Yamina, était l'un d'eux. Non content de cloîtrer sa soeur, il quadrillait le quartier avec sa bande pour imposer sa loi rétrograde et totalitaire : "l'affaire du haut-parleur" fut une opportunité ! Très vite, Bab-el-Oued allait devenir intenable pour ceux qui prétendaient vivre libres : Ouardya, la femme libérée qui aimait un peu trop le vin ; Boualem, vite repéré et traqué ; Yamina, dont l'amour - partagé - pour Boualem ne put s'affirmer ; l'Imam, même, qui partît, écoeuré par l'intolérance et la violence imposées par Saïd et les siens. Un Saïd manipulé, marionette-matamore aux mains de puissants qui n'hésiteront pas à se débarasser de lui. Hassan quittera Bab-el-Oued, Ouardya aussi. Boualem a pris le bateau pour la France. Yamina survit, dans un Bab-el-Oued mortifère, en écrivant des lettres qui ne pourront même pas partir.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurMédiathèque des Trois Mondes (Paris)
DistributeurMédiathèque des Trois Mondes (Paris)
Annee1998
VersionVersion originale sous titrée
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée93 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)62000
Nombre de salles de sortie (Paris)6
Nombre d'entrée première semaine (Paris)14633

Palmares