Drôle de jeu (1967) Pierre Kast

Pays de productionFrance
Sortie en France 1968
>> Rechercher "Drôle de jeu" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Kast
Auteur de l'oeuvre originaleRoger Vailland
AdaptateurPierre Kast
AdaptateurJacques-Francis Rolland
Directeur de productionPierre Gout
Directeur de la photographieGeorges Leclerc
Ingénieur du sonJacques Pietri
Compositeur de la musique originaleBernard Parmeggiani
DécorateurMarie-Claire Mussau
MonteurGeorges Cohen

générique artistique

Barbara Laage(Mathilde)
Claude-Jean Bonnardot(Thucydide)
Michèle Girardon(Chloé)
Rémy Longa(Rodrigue)
François Bennard
Robert Benoît(Frédéric)
Fabienne Bolland
Jean-Louis Broust(responsable EJ)
André Chauveau(Dany)
Anne Colette
Marcel Degliame(Fabre)
Basil Diamantopoulos
André Dumas(Nicolas)
Georges Dupuis
François Dyrek(2ème clandestin)
Michel Ferrand(Gros-Paul)
Michel Ferre(Alain)
Edith Garnier(Annie)
Georges Huart(l'homme de Londres)
Raymond Jourdan(le curé)
Ursula Kübler(Elvire)
Pierre Leproux(Sidoine)
Raymond Malfray
Jean-Pierre Sentier(1er clandestin)
Vania Vilers(Caracalla)

Bibliographie

Synopsis

Le film de Pierre Kast est extrêmement fidèle au roman de Roger Vailland paru en 1945. Paris, la résistance en 1944. Les résistants parcourent inlassablement les rues, de rendez-vous en rendez-vous, afin de relier entre eux tous les fils du réseau clandestin. Marat est le chef d'un de ces réseaux. C'est un ancien journaliste qui a goûté tous les plaisirs que lui offrait la vie. La vie dangeureuse qu'il mène ne l'empêche pas de rester le libertin qu'il a toujours été. Autour de lui gravitent plusieurs personnages : Rodrigue, son lieutenant, qui part pour Toulouse afin de ramener un jeune étudiant communiste qui avait été dénoncé aux nazis, Frédéric, et enfin Annie, la fiancée de Frédéric, qui a quitté sa famille et s'est réfugiée dans une ferme où les résistants se regroupent quelquefois. Un jeune radio du réseau est arrêté. Tout en menant sa vie de terroriste, Marat séduit Annie et réfléchit à l'arrestation de son radio. Il soupçonne Mathilde qui aimait le jeune homme. Au cours d'une nuit de beuverie, Marat trouve la réponse. Le réseau sera sauvé mais Frédéric, jaloux de Marat, se fait prendre alors qu'il se rendait chez celui-ci.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation