Je t'ai dans la peau (1988) Jean-Pierre Thorn

Pays de productionFrance
Sortie en France 1990
>> Rechercher "Je t'ai dans la peau" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Pierre Thorn
Assistant réalisateurSerge Dupuy-Malbray
Assistant réalisateurJacques Reboud
ScénaristeLorette Cordrie
ScénaristeDominique Lancelot
ScénaristeJean-Pierre Thorn
Société de production La Sept
Société de production Canal+
Société de production Les Films d'Ici (Paris)
Société de production Vidéo 13 Productions
Producteur déléguéRichard Copans
Producteur exécutifMichelle Cretel
Producteur exécutifAlain Dufau
Distributeur d'origine Flach Films (Paris)
Directeur de la photographieDenis Gheerbrant
Ingénieur du sonPierre Escoffier
Ingénieur du sonDominique Hennequin
Compositeur de la musique originaleGilbert Bécaud
Compositeur de la musique originaleJacky Moreau
DécorateurFlorence Bes
MonteurAlain Debarnot
MonteurJean-Pierre Thorn

générique artistique

Solveig Dommartin(Jeanne Rivière)
Philippe Clévenot(Lucien Martinot, secrétaire du syndicat)
Henri Serre(Henri Boyer, prêtre ouvrier)
Aurore Prieto(Aurore, amie de Jeanne)
Hélène Surgère(La Mère supérieure)
Oswald Stefenelli(L'évêque)
Anna Acerbis(Biquette, épouse de Gégé)
Roger Souza(Gégé)
Edith Winkler(Yvonne, épouse de Lucien)
Yvette Petit(Jacqueline)
Emmanuelle Chaulet(Odette, ouvrière)
Pierre Banderet(Pitiou, contremaître)
Henriette Palazzi(Marguerite, ouvrière)
Françoise Arnaud(Nini, ouvrière)
Velia Di Sabatino(Mado, ouvrière)
Claudine Jegourel(Brigitte, ouvrière)
Catherine Hosmalin(Agnès, ouvrière)
Jean-Paul Roussillon(Bébert, gardien de la bourse du travail)
François Viaur(Guilbert, chef du personnel)
Maurice Chevit(l'abbé Roussel)
Jean Besseau(Père André)
Albert Delpy(Roger, permanent syndical)

Bibliographie

Synopsis

10 mai 1981: tandis qu'autour d'elle tout le monde se réjouit de l'élection de F. Mitterrand, Jeanne pleure. Septembre 1948: son enfant mort en bas âge, Jeanne prend le voile. Octobre 1952: devenue soeur Marie-Madeleine, elle vient en aide aux familles ouvrières et fait la connaissance de Lucien, secrétaire syndical communiste. Lucien l'invite à participer à un meeting et à signer une pétition en faveur de la paix. La Mère supérieure enjoint Jeanne de laisser les laïcs s'occuper des affaires temporelles. Novembre 1956: Jeanne travaille en usine, où elle se sent enfin utile, et fait la connaissance d'Henri, un prêtre-ouvrier. Septembre 1960: malgré son désir de ne pas renoncer au célibat, Henri succombe au charme de Jeanne. Juillet 1968: Jeanne est heureuse avec Henri, malgré la maladie qui frappe ce dernier. Lucien lui propose de prendre en charge la commission féminine départementale. La mort d'Henri l'affecte profondément. Mars 1973: Jeanne se voit de plus en plus reprocher de privilégier la lutte des femmes et de vouloir faire le bonheur des autres malgré eux. Lors d'une manifestation, pour ne pas être débordée par les féministes et les lesbiennes, Jeanne doit donner à ses troupes, malgré elle, l'ordre de dispersion. Avril 1981: le syndicat considère que, par son attitude individualiste, Jeanne s'est exclue d'elle-même. Mai 1981: Jeanne démissionne et se suicide.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)3569
Nombre de salles de sortie (Paris)3
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)4
Nombre d'entrée première semaine (Paris)1465