Les Trois frères (1995) Bernard Campan, Didier Bourdon

Pays de productionFrance
Sortie en France 1995
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Trois frères" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurDidier Bourdon
RéalisateurBernard Campan
ScénaristeDidier Bourdon
ScénaristeBernard Campan
DialoguisteDidier Bourdon
DialoguisteBernard Campan
Société de production Renn Productions (Paris)
Société de production Les Productions Paul Lederman (Paris)
Société de production TF1 Films Production
ProducteurPaul Lederman
ProducteurClaude Berri
ProducteurPatrick Bordier
ProducteurSégolène Fleury-Slimane
ProducteurAlexandra Lederman
Producteur exécutifPierre Grunstein
Directeur de la photographieAlain Choquart
Ingénieur du sonBernard Bats
Compositeur de la musique originaleOlivier Bernard
Compositeur de la musique originaleDidier Bourdon
DécorateurChristian Marti
CostumierGisèle Ravard
MaquilleurJoël Lavau
MonteurGérard Klotz

générique artistique

Bernard Campan(Bernard Latour)
Didier Bourdon(Didier Latour)
Pascal Légitimus(Pascal Latour)
Antoine Du Merle(Michael)
Anne Jacquemin(Marie)
Marine Jolivet(Christine)
Annick Alane(Geneviève Rougemont)
Pierre Meyrand(Charles-Henri Rougemont)
Isabelle Gruault(Marie-Ange Rougemont)
Elie Semoun(Brice)
Claude Berri(Le président du tribunal)

Bibliographie

Synopsis

Bernard, Didier et Pascal Latour ne se connaissent pas et pourtant ils sont freres : c'est une découverte plutôt embarrassante, quand le notaire les convoque pour leur annoncer un héritage maternel de 300 patates, soit 100 patates chacun, ce qui leur fait largement oublier l'indélicatesse de leur mère (une chanteuse beaucoup aimée). Bernard, qui squatte chez ses potes, s'achète illico une superbe voiture,lui qui projette de tourner avec Adjani, et qui en attendant joue Casanova dans des pornos sympathiques. Pour Didier, presque marié à la niaise fille de bons français fachos chez qui il squatte (lui aussi), cette nouvelle le fait exploser de telle manière qu'il en est foutu à la porte. Pascal reste le plus sobre, organisé, entre son studio standing et son patron mielleux et bran-chouillard. Mais le notaire les convoque à nouveau pour leur préciser que le délai est passé, l'héritage part dans un orphelinat. La catastrophe est telle que Bernard et Didier s'installe chez Pascal, le soir même d'une partie-shushi avec le patron du troisième frère. Suit une autre catastrophe après le renvoi de Pascal : Didier apprend qu'il a un fils, que la mère laisse sur le pallier, qui va donc intégrer la bande. La presse annonce un rapt d'enfant : c'est la fuite.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurTF1
DistributeurTF1
Annee1996
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée100 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)461459
Nombre d'entrée première semaine (Paris)21166
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)2264173

Palmares