Històrias del Kronen (1994) Montxo Armendariz

Les Histoires du Kronen

Pays de productionEspagne
Sortie en France 1995
Durée95 mn
>> Rechercher "Històrias del Kronen" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMontxo Armendariz
ScénaristeMontxo Armendariz
ScénaristeJosé Ángel Mañas
Société de production Elías Querejeta Producciones Cinematográficas (Madrid)
ProducteurElías Querejeta
Directeur de la photographieAlfredo Mayo
Ingénieur du sonIván Marín
DécorateurJulio Esteban
MonteurRosario Sáinz de Rozas

générique artistique

Juan Diego Botto(Carlos)
Jordi Mollà(Roberto)
Núria Prims(Amalia)
Aitor Merino(Pedro)
Armando del Río(Manolo)
Diana Galvez(Silvia)
Inaki Mendez(Miguel)
Mercedes Sampietro(la mère de Carlos)
José María Pou(le père de Carlos)
Mary Gonzalez(la tante de Carlos)
Eduardo Noriega

Bibliographie

Synopsis

Etudiant, âgé de 21 ans, Carlos fait le fou avec ses amis du Kronen pendant l'été madrilène. Faire de la vitesse à travers les voies rapides de la ville ou jouer averc les sens interdits, grimper très haut dans des immeubles en construction, se pendre au dessus du vide avec force boisson et dopes diverses. Carlos joue les gros bras, accompagné par Roberto visiblement sous son charme, Pedro l'homosexuel fragile, Amalia avec qui il a eu une histoire de coeur. Il rentre chez lui chaue nuit, dans sa famille tranquillement bougeoise. Son grand-père, malade, semble bien le seul à le toucher lors de leurs entrevues, où l'homme parle parfois du passé à son petit-fils. Les nuits passent faites d'affrontements avec des bandes rivales que se concluent sur le pont, où le jeu consiste à se pendre dans le vide. Sauf si la police arrive. Par son attitude négative ou insensée, Carlos finit par se mettre à dos ses amis, jusqu'à sa soeur qu'il tente d'abuser dans l'ascenseur familial. Et même Roberto qui est son ami le plus intime, compagnon de beuveries ert autres parties de jambes en l'air. La mort du grand-père lui fait perdre ses derniers repères. Finalement, lors de l'anniversaire de Pedro, Roberto et Carlos se retrouvent, complétement déchirés par la drogue et l'alcool. Ils se masturbent mutuellement avant de faire boire Pedro -ce qui lui est interdit- qu'ils ont attaché. Tout est enregistré par un caméra vidéo. Pedro meurt. Le choc fait de Carlos et Roberto des ennemis, avec la vidéo comme témoin de leurs frasques inutiles.
Copyright Bibliothèque du film, 1998
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)422
Nombre de salles de sortie (Paris)1
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)1
Nombre d'entrée première semaine (Paris)422
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)6130