Les Couleurs du diable (1996) Alain Jessua

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1997
>> Rechercher "Les Couleurs du diable" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlain Jessua
Assistant réalisateurLorenzo Molossi
ScénaristeAlain Jessua
Auteur de l'oeuvre originaleGiles Blunt
AdaptateurAlain Jessua
DialoguisteAlain Jessua
Société de production Les Films de l'Astre
Société de production A.J. Films - Alain Jessua Films
Société de production Production Group
ProducteurSergio Gobbi
Directeur de productionTommaso Calevi
Distributeur d'origine Swift Distribution (Paris)
Directeur de la photographiePasqualino De Santis
Ingénieur du sonClaude Villand
Compositeur de la musique originaleMichel Portal
DécorateurMarta Zani
CostumierGianna Gissi
MaquilleurGianfranco Mecacci
MonteurHélène Plemiannikov
Coordinateur des effets spéciauxFabio Galliano

générique artistique

Ruggero Raimondi(Bellisle)
Wadeck Stanczak(Nicolas)
Isabelle Pasco(Valérie)
Bettina Giovannini(Hélène)
Philippe Dajoux(Léo)
José Quaglio(Peter)
Andréa Ferreol(Sherri)
Luca Zingaretti(Lauzon)
Pascale Reynaud(Marta)
Elisabetta Rucchetti(Audrey)

Bibliographie

Synopsis

Nicolas Morgan, jeune peintre de talent, rêve de devenir célèbre. Sa peinture se vend mal, la critique ne parle pas de lui. Un policier expert en peinture, Lauzon, lui fait remarquer que ses tableaux, portés vers les scènes de violence, ne sont pas vraiment crédibles, faute d'expérience vécue. Un riche et mystérieux mécène, (Bellisle) s'intéresse à lui, promet de lui "ouvrir la porte au bout du couloir", autrement dit de l'amener au meilleur de lui-même. Il lui fait successivement assister à un suicide du haut d'un immeuble en pleine nuit, à un match de boxe d'une extrême violence qui se termine par le massacre de l'un des combattants, au meurtre d'une strip-teaseuse derrière la vitre sans tain d'un peep show. Chaque spectacle inspire Nicolas, qui atteint les sommets de son art en utilisant les couleurs offertes par Bellisle. Malgré les conseils de son compagnon d'atelier et de sa compagne, le jeune peintre s'engage toujours davantage dans la voie du succès. Lauzon le met en garde contre Bellisle, trafiquant d'oeuvres d'art sous haute surveillance ; un peintre,|#précédente victime de Bellisle, lui prédit l'échec, avant de mourir dans des conditions mystérieuses. Sous ses yeux, Lauzon est précipité sous une rame de métro. Il découvre que d'une fenêtre en face, Bellisle l'épie dans le somptueux atelier qu'il lui a offert. Arrêté par la police, il parvient à s'échapper, grâce à Bellisle encore, qui l'abandonne dans le brouillard devant son refus de continuer. De retour à la galerie, Nicolas découvre que la peinture de ses tableaux se détruit et qu'il n'en reste plus rien.
Copyright Bibliothèque du film, 1997
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)1769
Nombre de salles de sortie (Paris)5
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)4
Nombre d'entrée première semaine (Paris)1613
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)5808

Tournage

Lieux de tournage