Empire records (1995) Allan Moyle

Empire records

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France 1996
>> Rechercher "Empire records" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAllan Moyle
ScénaristeCarol Heikkinen
Société de production New Regency Pictures
ProducteurWalt Lloyd
ProducteurTony Ludwig
Distributeur d'origine Warner Bros.
Compositeur de la musique originale AC/DC
Compositeur de la musique originale Better than Ezra
Compositeur de la musique originaleEdwyn Collins
Compositeur de la musique originaleEvan Dando
Compositeur de la musique originaleApe Hangers
Compositeur de la musique originale The Buggles
Compositeur de la musique originale The Cranberries
Compositeur de la musique originale The Gin Blossoms
Compositeur de la musique originale Toad the Wet Sprocket
DécorateurPeter Jamison
MonteurMichael Chandler

générique artistique

Maxwell Caulfield(Rex Manning)
Rory Cochrane(Lucas)
Anthony La Paglia(Joe Reaves)
Debi Mazar(Jane)
Ethan Randall(Mark)
Robin Tunney(Debra)
Liv Tyler(Corey)
Johnny Whitworth(A.J.)
Renée Zellweger(Gina)

Bibliographie

Synopsis

> Depuis 1959, Joe Greaves est le gérant d'Empire Records, un magasin de disques appartenant à Mitchell Beck, un jeune yuppie plus soucieux de rentabilité et d'espèces sonnantes et trébuchantes que de musique rock. À la tête d'une équipe de jeunes employés fantaisistes et exubérants, Joe se fait du souci. Beck voudrait, en effet, revendre Empire Records à Music Town, une chaîne de magasins réputée pour son conservatisme et la discipline de fer qu'elle impose à ses vendeurs. Dans le but louable de sauver l'entreprise, Lucas, un employé farfelu, a dérobé la recette de la veille. Il l'a jouée et perdue dans un casino d'Atlantic City. Joe, magnanime accepte de couvrir la faute et de jouer la montre d'autant plus que la venue imminente de Rex Manning, rock star ringarde et prétentieuse, lui donne aussi du fil à retordre. Corey, une des jeunes vendeuses, attend, quant à elle, cette séance de dédicace avec fébrilité car elle est depuis sa plus jeune enfance, amoureuse du chanteur. Debra, une autre vendeuse, est en proie à des problèmes existentiels qui l'on conduite à une tentative de suicide et à un rasage de tête intégral. Mark, vendeur lui aussi, voudrait monter un groupe de rock et Gina, aimerait bien se lancer dans le chant. A.J. secrètement amoureux de Corey voit d'un fort mauvais .il l'arrivée de Rex Manning qui, après avoir été éconduit par la jeune femme, se jette sur Gina qui cède à ses avances machistes sur une photocopieuse. Suivent des démêlés avec Warren, un jeune voleur qui, remis à la police, revient, peu après, avec un revolver, menacer l'équipe du magasin pour se faire engager comme vendeur. Les événements vont alors se précipiter. Rex Manning est sèchement renvoyé à ses fans et, à la nuit tombée, une méga fête est organisée dans le magasin. Elle permet de récolter 3000 dollars avec lesquels Joe Greaves rachète Empire Records à Mitchell Beck. Gina se lance dans la chanson accompagnée par Mark tandis que sur le toit de l'immeuble, Corey et A.J. s'avouent leur amour.
Copyright Bibliothèque du film, 1996
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage