Romanzo di un giovane povero (1995) Ettore Scola

Le Roman d'un jeune homme pauvre

Pays de productionItalie ; France
Sortie en France 1996
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Romanzo di un giovane povero" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurEttore Scola
Assistant réalisateurAmanzio Todini
ScénaristeEttore Scola
AdaptateurGiacomo Scarpelli
AdaptateurSilvia Scola
AdaptateurEttore Scola
Producteur Filmtel
Producteur Istituto Luce (Roma)
Producteur Les Films Alain Sarde
Producteur Massfilm (Roma)
CoproducteurAlain Sarde
Directeur de productionCarlo Pasini
Distributeur d'origine Swift Distribution (Paris)
Directeur de la photographieFranco Di Giacomo
CadreurStefano Coletta
Ingénieur du sonBenito Alchimede
Ingénieur du sonGaetano Carito
CostumierSimonetta Leoncini
MonteurRaimondo Crociani
MonteurEnrico Sabbatini

générique artistique

André Dussollier(le substitut Moscati)
Isabella Ferrari(Andreina)
Sara Franchetti(Signora Persico)
Rolando Ravello(Vincenzo Persico)
Alberto Sordi(Bartoloni)

Bibliographie

Synopsis

> Vincenzo Persico, la trentaine, diplômé et néanmoins chômeur, vit avec sa mère qui n'a pour subvenir à leurs besoins que sa retraite de 700 000 lires (environ 2 300 FF 1996). À force d'insuccès dans la recherche d'un emploi, le jeune homme sombre peu à peu dans une sorte de résignation morose qui le conduit à fuir même sa fiancée, trop riche à son gré. Un jour, M. Bartoloni, un de ses voisins, l'aborde, et lui propose d'assassiner son épouse, une vieille femme impotente et tyrannique qui fut jadis une séduisante danseuse. Vincenzo refuse. Grâce à un vieil ami de son père, il trouve un emploi d'imprimeur, mal payé, mais qui suffit à lui redonner goût à la vie et à le conduire à renouer avec sa fiancée. Cependant, Mme Bartoloni est retrouvée morte à la suite d'une chute de son balcon. Malgré les soupçons, l'affaire est classée, mais Bartoloni porte plainte contre Vincenzo qui est arrêté sur la base de plusieurs indices. Le substitut du procureur, de plus en plus perplexe face à des témoignages et des indices contradictoires, communique le dossier au juge en lui soumettant deux hypothèses également plausibles, qui mettent en cause, l'une Bartoloni, l'autre Vincenzo. Intrigué par la très mauvaise défense de Vincenzo, le substitut lui rend visite en prison, et découvre que le jeune homme a pris goût à la vie de prisonnier qui a en quelque sorte résolu ses problèmes.
Copyright Bibliothèque du film, 1996
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)4760
Nombre de salles de sortie (Paris)5
Nombre d'entrée première semaine (Paris)3415
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)11800