Les Aveux de l'innocent (1995) Jean-Pierre Ameris

Pays de productionFrance
Sortie en France 1996
>> Rechercher "Les Aveux de l'innocent" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Pierre Améris
Assistant réalisateurEuric Allaire
ScénaristeJean-Pierre Améris
ScénaristeCaroline Bottaro
ScénaristeHugues Pagan
ScénaristeJean-Louis Benoît
Distributeur d'origine Pierre Grise Distribution (Paris)
Directeur de la photographieYves Vandermeeren
Ingénieur du sonGeorges Prat
Compositeur de la musique originalePierre Adenot
DécorateurJean-Pierre Clech
CostumierDanielle Colin-Linard
MonteurStéphanie Mahet

générique artistique

Bruno Putzulu(Serge Perrin)
Elisabeth Depardieu(La mère)
Jean-François Stévenin(Régent)
Michèle Laroque(La juge)
Julia Maraval(La petite soeur)
Jean-Yves Berteloot(le directeur d'Agence)
Jean-Charles Borrel(l'inspecteur)
Myriam David(Patricia)
Bruno Esposito(le frère de Serge)
Annie Gregorio(le commissaire divisionnaire)
Daniel Martin(le détenu de l'infirmerie)
Olivier Parenti(Mathieu)
Frédéric Pierrot(le psychiatre)
Frédéric Sauzay(Manu)
Guy Van Riet(le gardien)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

> Serge Perrin a toujours rêvé d'être acteur, c'est ce qu'il a toujours dit à sa famille à Saint-Étienne. Il décide de venir à Paris tenter sa chance. Mais la vie y est dure, les désillusions ne se font pas attendre. Au fil des jours, sans travail, Serge tente de trouver une porte de sortie. Un camarade du foyer de banlieue où il loge lui parle de l'armée. Mais Serge ne passe pas le cap des visites médicales. Il se fait renvoyer de son foyer, et se retrouve à la rue. Incapable d'avouer sa situation à sa mère au téléphone, il lui raconte des histoires. Lui vient alors une idée insensée : il s'accuse d'un meurtre odieux commis sur un chauffeur de taxi. Arrêté, il est inculpé et envoyé en prison, où il se lie avec un prisonnier, lui aussi meurtrier, qui partage sa cellule. Serge s'adapte parfaitement à la vie carcérale. Sa mère lui rend visite, elle ne peut pas comprendre. Il reste calme et lui affirme qu'il est bien l'assassin. L'enquête bute cependant sur quelques problèmes, et aussi sur l'intime conviction du commissaire Régent qui ne voit guère en Serge un assassin. La juge d'instruction a les mêmes doutes. Mais Serge s'obstine et il faudra attendre la reconstitution du crime pour qu'il soit piégé. Il avoue son innocence. Son compagnon de cellule se sent trahi et le frappe dans la cour de la prison. Il sort et retrouve sa famille, autour d'une table dans un bar. Partagés entre bonheur et soulagement, et de la ranc.ur pour certains, ils s'apprêtent à ramener Serge en province. Mais il décide de rester. Sa mère accepte, un peu interloquée, avant de lui donner quelque argent. Ils s'en vont tous sous la pluie, sous les yeux de Serge.
Copyright Bibliothèque du film, 1996
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)4740
Nombre de salles de sortie (Paris)6
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)4
Nombre d'entrée première semaine (Paris)2768
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)11514

Tournage

Lieux de tournage

Palmares