Sur la terre comme au ciel (1991) Marion Hänsel

Pays de productionBelgique ; France ; Espagne
Sortie en France 1992
DistributeurPyramide (source : ADRC)
>> Rechercher "Sur la terre comme au ciel" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMarion Hänsel
Assistant réalisateurDominique Guerrier
ScénaristeMarion Hänsel
ScénaristePaul Le
ScénaristeJaco Van Dormael
ScénaristeLaurette Vankeerberghen
Société de production Avanti Films (Barcelona)
Société de production Man's Films (Bruxelles)
Société de production Sabre TV
Société de production Tchin-Tchin Productions (Gentilly)
Producteur déléguéMarion Hänsel
Producteur exécutifÉric Van Beuren
Directeur de productionMichèle Tronçon
Distributeur d'origine Phase Films (Paris)
Directeur de la photographieJoseph M. Civit
Ingénieur du sonHenri Morelle
Compositeur de la musique originaleTakashi Kako
DécorateurThierry Leproust
CostumierYan Tax
MonteurSusana Rossberg
Coordinateur des effets spéciauxJacques Gastineau

générique artistique

Pierre Laroche(gynécologue)
Jan Ackermans(voix du foetus)
Philippe Allard(jeune homme)
Didier Bezace(Tom)
Francine Blistin(gynécologue)
Jean-Pierre Cassel(rédacteur en chef)
André Debaar(obstétricien)
André Delvaux(professeur)
Véronique Dumont(jeune fille)
Johan Leysen(Hans)
Carmen Maura(Maria Garcia)
Samuel Mussen(Jérémy)
Guy Pion(concierge)
Pietro Pizzuti(psychologue)
Alexandre von Sivers(météorologue)
Pascale Tison(Jane)
Serge-Henri Valcke(Peter)

Bibliographie

Synopsis

Maria, journaliste à la télé, attend un enfant. Elle devient l'amie complice d'un petit garçon, Jérémy, son voisin, dont les parents sont souvent absents. Enigmatique, l'enfant semble regretter d'être venu au monde. Peu à peu, Maria se met à faire des cauchemars: son enfant lui parle et refuse de venir au monde. On lui confie une enquête sur des milliers de cas de grossesses prolongées, phénomène inexplicable. Les accouchements sont provoqués et la plupart des bébés naissent morts-nés. Maria participe à une émission de télévision sur ce thème, véritable fait de société, et devant des millions de téléspectateurs, demande aux jeunes femmes de ne pas obliger leur enfant à naître: il ne peut pas, il ne doit pas vivre dans un monde en perdition, un monde où n'existe plus aucune valeur. Après avoir beaucoup réfléchi et beaucoup parlé avec son enfant, elle comprend que le monde ne peut être sauvé que par de nouveaux êtres humains et que c'est à eux de se battre pour une humanité meilleure. Le bébé vient enfin au monde.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre de salles de sortie (Paris)1
Nombre d'entrée première semaine (Paris)320