On a retrouvé la 7ème compagnie (1975) Robert Lamoureux

Pays de productionFrance
Sortie en France 1975
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "On a retrouvé la 7ème compagnie" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRobert Lamoureux
ScénaristeRobert Lamoureux
ScénaristeJean-Marie Poiré
DialoguisteJean-Marie Poiré
Société de production Cine Produktion (Berlin)
Société de production Productions 2000
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographieMarcel Grignon
Ingénieur du sonMax Olivier
Compositeur de la musique originaleHenri Bourtayre
DécorateurPierre Cadiou
MonteurGérard Pollicand
Photographe de plateauJean-Louis Castelli

générique artistique

Jean Lefebvre(Pithivier)
Pierre Mondy(Chaudard)
Henri Guybet(Tassin)
Pierre Tornade
Robert Lamoureux
Hubert Deschamps
Paul Bisciglia
François Cadet
Érik Colin
Robert Dalban
Bernard Dhéran
Paul Mercey
Jacques Monod

Bibliographie

Synopsis

A bord d'une dépanneuse de chars dérobée à l'ennemi, le lieutenant Duvauchel, le maréchal des logis chef Chaudard et les soldats Pithivier et Tassin délivrent, par hasard, la 7e compagnie, prisonnière des Allemands. Dans un petit bois proche, les quatre héros sont félicités et fêtés, avant de repartir en éclaireurs. Un peu plus tard, Duvauchel, resté en retrait, est capturé par une patrouille, tandis que ses trois compagnons se dissimulent à temps. Terrés dans une ferme, ils revêtent des uniformes d'officier, abandonnés là, mais les Allemands surgissent à l'improviste. Traités avec les égards dus à leur grade, Chaudard, Pithivier et Tassin sont conduits dans un château, où ils retrouvent le gros de l'état-major français, qui les accueille chaleureusement... Inquiets de voir leur supercherie découverte, mais somme toute contents de leur sort, les trois subalternes se laissent peu à peu gagner par la bonne humeur ambiante, jusqu'au moment où, démasqués par leur propre capitaine (la 7e compagnie vient d'être encore arrêtée), ils ne songent plus qu'à s'évader, pour ne pas faillir à leur image de marque. L'occasion leur en est rapidement fournie grâce à une fermière qui révèle à l'un d'eux l'existence d'un souterrain. De nuit, Chaudard et ses deux assistants dirigent les opérations, mais les Allemands surviennent et appréhendent tous les officiers qui tentaient eux aussi de s'enfuir. Libres grâce à un éboulement providentiel, les trois compères sont néanmoins repris. Ils s'échappent de nouveau, sont une fois encore rejoints et désespèrent tout à fait de réussir, quand la chance tourne enfin. Cachés dans un train de munitions, Chaudard, Pithivier et Tassin parviennent à décrocher les wagons, puis à s'emparer de la locomotive, dont ils actionnent alors le sifflet continuellement, en signe de triomphe.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurGaumont Columbia RCA Vidéo (Boulogne-Billancourt)
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee1983
VersionVersion originale
FormatVHS - PAL
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée82 minutes

Exploitation