Personel (1975) Krzysztof Kieslowski

Le Personnel

Pays de productionPologne
Sortie en France05 avril 2000
Procédé image35 mm - Couleur
Durée69 mn
DistributeurFilms Sans Frontières (Les) (source : ADRC)
>> Rechercher "Personel" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurKrzysztof Kieslowski
Assistant réalisateurTadeusz Walendowski
ScénaristeKrzysztof Kieslowski
Société de production Zespól Filmowy " Tor " (Warszawa)
Directeur de productionZbigniew Stanek
Distributeur d'origine Les Films sans Frontières
Directeur de la photographieWitold Stok
Ingénieur du sonMichal Zarnecki
DécorateurTadeusz Kozarewicz
CostumierIzabella Konarzewska
MonteurLidia Zonn

générique artistique

Juliusz Machulski(Romek Januchta)
Irena Lorentowicz(la scénographe)
Wlodzimnierz Borunski(le chef d'atelier des tailleurs)
Michal Tarkowski(le tailleur Sowa)
Tomasz Lengren(le tailleur Romek)
Andrzej Siedlecki(le chanteur)
Tomasz Zygadlo(le président de l'organisation de Jeunesse)
Janusz Skalski(le maître-tailleur)
Krystyna Wahelko(une femme blonde)
Ludwik Mika(le directeur)

Bibliographie

Synopsis

1. La correspondance entre une Brésilienne, et Frans Krajcberg, un sculpteur polonais en exil.|#2. Au début des années 1970, le jeune Romek est engagé, sur recommandation de sa tante, à l'atelier des costumes de l'Opéra de Varsovie. Il sympathise assez vite avec le tailleur Sowa, réservé et peu apprécié par le coupeur. Que de petites mesquineries dans cet atelier, d'inanité des propos ! Mais le travail lui plaît, comme lui plaît aussi la jolie jeune fille qu'il rencontre dans le tram, et il est remarqué par la scénographe du spectacle en cours de répétition. Le chanteur-vedette Siedlecki, venu pour un essayage, est remis en place par Sowa pour ses farces de potache : il se venge en détruisant en répétition le costume réalisé par Sowa et en pourfendant le théâtre dans une interview qui met la direction en émoi. Lors d'une réunion, Romek défend Sowa, blâmé après avoir dénoncé ce "théâtre mort, qui ne touche plus personne". Romek y propose aussi la création d'un cabaret qui réunirait personnel et jeunes artistes. Il intéresse beaucoup le responsable qui animait l'assemblée : l'organisation des jeunes manque de sang neuf. Il intéresse aussi le directeur, qui lui propose un marché : carte blanche pour son cabaret, s'il écrit un faux-témoignage qui permettrait de limoger le peu orthodoxe Sowa. Placé devant une feuille blanche, resté seul, il referme et pose son stylo... Puis le reprend... écrit... mais quoi ?|#
© LES FICHES DU CINEMA - 2000
Logo

Exploitation